Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

La contribution de l’élevage au développement durable des territoires : point de vue d’acteurs du Livradois-Forez, Auvergne, France

Résumé : Au nord comme au sud, l’élevage contribue au développement durable des territoires ruraux. Il s’y présente comme une activité ancrée dans un monde professionnel, une société, des filières et un espace local où il fournit des produits et services multiples. Il y est à la fois un producteur et un utilisateur de services écologiques de même qu’un élément de cohésion, d’identité et du développement des sociétés qui y sont attachées. Il est cependant souvent difficile de trouver un consensus entre les acteurs du territoire quant aux modèles agricoles les plus porteurs de développement durable. Dans le cadre d’un projet ANR portant sur la perspective d'une intensification écologique de l’élevage, nous avons mis en place une analyse des attentes des divers acteurs de l'élevage dans un territoire : Quels sont les rôles joués par l’élevage sur le territoire, selon eux ? Qu'attendent-ils de cette activité pour le territoire ? Quelles formes d'élevage souhaitent-ils ? Nous nous sommes intéressées au territoire du Livradois-Forez, en bordure est de la région Auvergne, où les contraintes endogènes (foncier morcelé, enclavement, etc.) s’ajoutent aux contraintes exogènes (redéfinition de la politique agricole commune, incertitude des marchés de la viande et du lait, etc.) pour mettre en difficulté l’avenir de cette activité. Nous nous sommes attachées à identifier les acteurs et leur rôle en ce qui concerne l’élevage, et à repérer leurs points de vue et leurs attentes sur ce secteur dans le territoire, en centrant notre analyse sur les trois volets du développement durable : économique, social et environnemental. Des entretiens ont été réalisés auprès de 28 acteurs : 11 acteurs de la production/distribution, 9 acteurs de l’environnement institutionnel des filières, 3 acteurs compétents sur les questions d’environnement et 5 compétents sur les questions de développement territorial. Globalement, les acteurs présentent une vision des rôles de l’élevage qui se partagent entre des aspects économiques, sociaux et environnementaux. Au niveau économique, ils considèrent les retombées pour les éleveurs mais également pour le territoire, les filières et le tourisme. Au niveau social, le maintien de la vie dans les campagnes (maintien d’une population active, résidente et de familles, facteur d'attractivité touristique) est mis en avant. Les qualités esthétiques des paysages d’élevage sont vues comme facteur de bien-être des populations présentes. Au niveau environnemental, l'élevage est majoritairement attendu pour sa contribution au maintien de paysages ouverts ; le développement de la biodiversité reste peu abordé. Les acteurs décrivent des formes très différentes d'élevage à même de remplir ces rôles. A l’échelle de l’exploitation, les divergences de point de vue sont particulièrement prononcées parmi les éleveurs. A l’échelle du territoire, le souhait d’un élevage diversifié est plus partagé. A l’échelle de la filière, la nécessité de concilier deux modèles est soulignée : des filières « industrielles extérieures au territoire », souvent "longues", à fort volume de production mais faible valeur ajoutée, mais utilisatrice d'espace localement, et des filières « artisanales et locales », souvent "courtes" et à faible volume mais forte valeur ajoutée, et génératrice d'emplois localement. En conclusion, aborder la question du développement durable des territoires ruraux par l’une des principales activités de ce territoire constitue une entrée à même d’entrevoir la diversité des modèles économiques et des échelles en jeu dans les solutions à mettre en ½uvre. Ce faisant, cette entrée nous amène à saisir la diversité des chemins que peut prendre cette activité pour contribuer au développement durable du territoire. Il en ressort une réflexion à mettre en place pour articuler les différentes échelles du développement tout en confrontant les modèles, parfois antagonistes, prônés par les acteurs.
Mots-clés : LIVRADOIS FOREZ AUVERGNE
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02598242
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : vendredi 15 mai 2020 - 23:29:19
Dernière modification le : vendredi 4 septembre 2020 - 17:24:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-02598242, version 1
  • IRSTEA : PUB00037793

Citation

Marie Houdart, Sylvie Cournut, Hélène Rapey, Marie Taverne. La contribution de l’élevage au développement durable des territoires : point de vue d’acteurs du Livradois-Forez, Auvergne, France. Colloque international francophone « Les représentations Nord – Sud du développement durable » IUFM d’Auvergne, Dec 2012, Clermont-Ferrand, France. ⟨hal-02598242⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13