Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Rapport

Rapport scientifique final du volet 1 du projet MAEVEAU : Évaluation organisationnelle des Mesures agro-environnementales territorialisées à enjeu qualité des eaux pour contribuer à une démarche d’évaluation intégrée

Résumé : Le présent rapport correspond au volet ET 2 du projet MAEVEAU. Il a pour objectif de contribuer à évaluer des Mesures Agro-environnementales Territorialisées (MAET) à enjeu qualité de l’eau au regard des pollutions diffuses par les pesticides souscrites sur la période de contractualisation 2007-2012.La démarche proposée est structurée en deux chapitres complémentaires. Le premier chapitre a porté sur l’analyse théorique et empirique de contrats agro-environnementaux maintenant le principe d’un engagement sur les résultats, mais plus « flexibles », à la fois en termes de possibilité de renégociation et d’adaptation des engagements en cas de circonstance exceptionnelle, comme par exemple des aléas climatiques. On a mobilisé pour cela la méthode des expériences de choix (Choice experiment). Un questionnaire portant sur les clauses contractuelles a été conçu à partir d’entretiens individuels et de groupes de discussion avec des agriculteurs bénéficiaires, et après consultation d’experts nationaux et régionaux. Il a été administré par voie postale à l’automne 2013 à un échantillon d’agriculteurs des régions Aquitaine et Poitou-Charentes. Les premiers résultats mettent en évidence les principaux déterminants de la contractualisation des mesures et confirment l’importance des coûts de transaction dans la propension des bénéficiaires de MAE à renouveler leur engagement à l’issu de la période 2007-2013. La base de données constituée fera ultérieurement l’objet d’un traitement économétrique à partir de modèles à choix discrets (effets fixes, effets aléatoires) permettant d’estimer les consentements à recevoir des agriculteurs bénéficiaires.Le second chapitre s’intéresse à l’influence des facteurs organisationnels sur le niveau d’acceptabilité des MAET. Dans une perspective d’économie institutionnelle, les analyses proposées visent à comprendre dans quelle mesure l’action collective au sein d’organisations collectives stimule les interactions entre acteurs (des conseillers agricoles et des agriculteurs contractants), soutient les apprentissages et participe à la réduction des incertitudes et des risques liés à un changement de pratiques agricoles. Les expériences examinées montrent notamment que l’action collective, initiée ici par des acteurs économiques (deux coopératives agricoles), permet de réduire notablement les coûts d’apprentissage (une autre forme de coûts de transaction) et d’asseoir plus aisément, aux yeux des agriculteurs, la validité des techniques alternatives aux traitements chimiques préconisées dans le cadre des MAET étudiées.
Mots-clés : MAEVEAU
Type de document :
Rapport
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02600256
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : samedi 16 mai 2020 - 04:25:21
Dernière modification le : jeudi 11 juin 2020 - 03:33:23

Identifiants

  • HAL Id : hal-02600256, version 1
  • IRSTEA : PUB00041922

Collections

Citation

Charilaos Kephaliacos, J.P. del Corso, S. Rousset. Rapport scientifique final du volet 1 du projet MAEVEAU : Évaluation organisationnelle des Mesures agro-environnementales territorialisées à enjeu qualité des eaux pour contribuer à une démarche d’évaluation intégrée. irstea. 2014, pp.57. ⟨hal-02600256⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15