Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Du développement au transfert : Indices diatomiques des Départements d'Outre-Mer

Résumé : L’application de la DCE (Directive Cadre sur l’Eau) requiert l’évaluation de la qualité écologique des cours d’eau y compris pour les DOM. Du fait des grandes différences de communautés de diatomées entre métropole et outre-mer, des indices spécifiques doivent être mis en place. L’Indice Diatomique Réunion (IDR) et l’Indice Diatomique Antilles (IDA) ont donc été créés dans cette optique. Ces nouveaux indices biologiques ont été créés dans le cadre d’un partenariat de recherche-développement associant Asconit Consultants et l’équipe CARMA (Contaminants anthropiques et réponses des milieux aquatiques) d’Irstea Bordeaux. Ces indices ont été programmés et calculés sous R au sein de CARMA, qui est pour l’instant la seule à pouvoir les calculer. Or ces indices et les grilles d’évaluation associées ont été validés pour une mise en ½uvre effective dans le nouveau Plan de Gestion des Masses d’Eau, qui va prochainement débuter pour une durée de 6 ans. Dans cette perspective, les Offices de l’eau (Réunion, Guadeloupe, Martinique) doivent être capable de calculer les indices, d’en stocker les résultats et de les utiliser pour déterminer les qualités écologiques des stations, il doit donc s’opérer un transfert de ces nouveaux outils pour une utilisation facile et durable. Le SIE (Système d’Information sur l’Eau) et le SEEE (système d’Évaluation de l’État des Eaux) ne sont pas encore complètement opérationnels pour les référentiels de métropole. Il n’est pas encore établi qu’ils prendront en charge ceux des DOM, du moins pas dans l’immédiat. Un outil complémentaire doit donc être mis en place pour permettre l’application locale de l’Arrêté d’Evaluation des Masses d’Eau. Ce développement nécessite la création d’un cahier des charges fonctionnel (détermination des besoins, des contraintes…). Il doit par exemple, déterminer sous quelle forme doit être rendu l’outil (logiciel libre/payant, code brut, package R,…), déterminer les types d’entrée des données des Offices de l’eau, ainsi que les formats de sortie les plus utiles (notes d’EQR sous forme de tableaux, de cartes)… De plus, cet outil doit être performant, mais requérir peu de connaissances en informatique pour l’utiliser. La présente communication décrira divers aspects relatifs au cahier des charges et au développement actuel sous R de ces outils d’application qui, tout en préservant une certaine simplicité d’utilisation, devront répondre de façon opérationnelle aux contraintes et aux besoins des gestionnaires locaux des hydrosystèmes.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02600929
Contributor : Migration Irstea Publications <>
Submitted on : Saturday, May 16, 2020 - 5:40:23 AM
Last modification on : Thursday, June 3, 2021 - 5:34:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02600929, version 1
  • IRSTEA : PUB00043372

Collections

Citation

Sébastien Boutry, François Delmas. Du développement au transfert : Indices diatomiques des Départements d'Outre-Mer. 33ème colloque de l'ADLAF, Oct 2014, Clermont-Ferrand, France. pp.19. ⟨hal-02600929⟩

Share

Metrics

Record views

24