Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Mise au point d’indices diatomiques pour les cours d’eau de la Réunion (IDR), des Antilles (IDA), de Guyane et de Mayotte : Bilan des actions 2008-2012, perspectives et suites à donner

Résumé : La DCE (JOCE, 20 septembre 2000) a rendu obligatoire l’évaluation de l’état écologique des écosystèmes aquatiques des états-membres de l’Union Européenne. Cette Directive a aussi force d’application dans les DOM Français dans les meilleurs délais. Cependant, les méthodes d’évaluation biologique actuellement utilisées en France métropolitaine ne peuvent s’y appliquer en raison d’un fort décalage biogéographique touchant à la fois la composition des communautés biologiques qui y vivent (nombreuses espèces non présentes en France, voire nouvelles pour la science) et les conditions géo-climatiques particulière qui y exercent leur effet et influent fortement sur la sélection des assemblages. Dans ces conditions, divers programmes se sont successivement initiés dans plusieurs DOM, sous financements locaux (Offices de l’Eau, DEALs locales), nationaux (ONEMA, Ministère de l’Outre-mer…) voire Européens (FEDER), en partie co-financés par les organismes chargés de leur mise en ½uvre concrète (notamment par le consortium ASCONIT-IRSTEA pour le maillon des diatomées benthiques des cours d’eau de la Réunion, de Martinique, de Guadeloupe et de Guyane). Ces programmes visent à terme à la création d’indices diatomiques adaptés aux contextes biogéographiques spécifiques de ces DOM et à la conception de systèmes d’évaluation permettant de diagnostiquer l’état écologique de leurs cours d’eau à partir du compartiment phytobenthique. Ils prennent en charge différentes étapes couvrant : l’identification taxonomique ; le comptage des inventaires ; l’investigation de l’auto-écologie des espèces par couplage entre descripteurs abiotiques de la qualité des eaux et inventaires biologiques prélevés aux mêmes sites et aux mêmes dates ; l’élaboration de nouveaux indices diatomiques adaptés au contexte biogéographique local ; l’édition de guides d’identification taxonomique, de guides-utilisateurs servant de référentiel à l’application de la méthode par les futurs intervenants dans le cadre des marchés publics de surveillance. Certains de ces programmes, initiés depuis quelques années, s’approchent actuellement du stade de l’achèvement (Réunion avec la sortie effective du nouvel Indice Diatomique Réunion ou IDR, Antilles avec le nouvel Indice Diatomique des Antilles ou IDA). Les prochaines années nécessiteront encore un effort substantiel de travail sur les documents d’accompagnement destiné à faciliter leur transfert opérationnel. D’autres programme ont connu un démarrage plus tardif et sont actuellement en milieu de réalisation dans un contexte logistique et biogéographique très particulier (Guyane), voire viennent de passer très récemment en phase de réalisation concrète du programme de terrain (Mayotte). La présente communication de synthèse vise à présenter un état d’avancement actualisé de ces différents chantiers en cours.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02600937
Contributor : Migration Irstea Publications <>
Submitted on : Saturday, May 16, 2020 - 5:41:06 AM
Last modification on : Thursday, June 3, 2021 - 5:34:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02600937, version 1
  • IRSTEA : PUB00043381

Collections

Citation

F. Pérès, A. Eulin Garrigue, E. Lefrançois, Gilles Gassiole, R. Vigouroux, et al.. Mise au point d’indices diatomiques pour les cours d’eau de la Réunion (IDR), des Antilles (IDA), de Guyane et de Mayotte : Bilan des actions 2008-2012, perspectives et suites à donner. Séminaire ONEMA-DOM, Mar 2013, Vincennes, France. pp.44. ⟨hal-02600937⟩

Share

Metrics

Record views

34