Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

De l'hydrologie populaire et participative : une nouvelle façon d'aborder la question du partage de l'eau en situation de basses eaux en France métropolitaine méridionale

Résumé : En Cévennes, en été, les ressources en eau sont faibles. L'écart entre ces ressources et les besoins génère des difficultés locales. Le changement climatique (aridification possible…) et l'évolution des modes de vie (augmentation de la consommation, eaux pour les loisirs…) devraient conduire à un accroissement des problèmes. Sauf à réaliser des transferts entre bassins, la solution ne peut être trouvée que dans une exploitation et un partage plus adaptés de l'eau disponible en chaque point du réseau hydrographique. Le programme HydroPop est basé sur la nécessité d'un juste partage de la ressource, supposant une connaissance du phénomène hydrologique, et appuyé sur un attachement des populations à leur milieu naturel. L'idée de partage doit ainsi se fonder sur celle d'attachement à un milieu partagé. Cela implique une attitude collective responsable que doit sous-tendre une démocratie locale participative et délibérative, c'est-à-dire populaire. Pour cela il faut mettre en place les moyens d'une information des intéressés. La première exigence est donc de mieux connaitre la ressource disponible en eau, en été. À cette fin, nous réalisons des mesures sur dix sections temporaires d'étiage du réseau hydrographique des Gardons d'Anduze et d'Alès. Pour être performatives, ces mesures nécessitent une chaine de traitement quasiment en temps réel avant d'être communiquées à la population, d'une part, par des échelles de gravité de la sécheresse (ou échelles Gravisec à quatre niveaux) installées en trois points du territoire, et d'autre part par des communiqués hebdomadaires dans des médias. Le projet HydroPop a aussi pour objectif d'enquêter sur la culture locale de l'eau et sur les attentes des populations qui résident en Cévennes. Cette phase d'approfondissement des connaissances pourra déboucher sur le recrutement d'Observateurs Bénévoles Occasionnels (OBO) qui complèteront le recueil d'informations qui devrait, à terme, prendre place sur un site internet dédié.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02606901
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : samedi 16 mai 2020 - 13:14:21
Dernière modification le : jeudi 2 juillet 2020 - 14:16:12

Identifiants

  • HAL Id : hal-02606901, version 1
  • IRSTEA : PUB00056208

Citation

P. Martin, P.A. Ayral, Ingrid Canovas, P. Cicille, J.F. Didon Lescot, et al.. De l'hydrologie populaire et participative : une nouvelle façon d'aborder la question du partage de l'eau en situation de basses eaux en France métropolitaine méridionale. Eau-Société-Climat'2017 (ESC-2017), Oct 2017, Hammamet, Tunisie. pp.69-74. ⟨hal-02606901⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29