Pâturer : regards agronomiques et pratiques d’éleveurs. La conduite du pâturage comme révélateur des stratégies d’éleveurs dans le Livradois-Forez - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Techniques et culture Year : 2015

Grazing management, an indicator of livestock farmers’ strategies in the Livradois-Forez

Pâturer : regards agronomiques et pratiques d’éleveurs. La conduite du pâturage comme révélateur des stratégies d’éleveurs dans le Livradois-Forez

Abstract

Since the 1960s, the improvement of animal feed rations has greatly contributed to the increase in productivity on livestock farms. When grazed forage is a significant component of animal feed rations, especially in regions where the climate varies considerably between seasons, this improvement involves the management of complex balances, in real time, between forage availability and the animals’ needs. Moreover, the livestock farmer must take the various environmental limitations, regulations linked to the preservation of the environment, and injunctions from the sectors that market his products into account in his decisions. The medium mountains of Auvergne where grassland constitutes the feed base for the herds throughout the seasons are a good case study to address these questions. Grasslands here imply specific challenges, and to understand the different ways of managing grassland feed requires an in-depth look at the approaches and practices of livestock farmers. This article focuses on two specific and contrasted grazing systems observed in the Livradois-Forez region: bovines always inside or always in the same meadow. Between zero grazing and continuous grazing, it is shown, using an agronomic analysis framework, how the degree of importance attributed to grazing reflects livestock farmers’ strategies that are not limited to feeding the animals alone, but depend on natural, historical and human factors as well. Thus, large dairy farms have chosen zero grazing to more easily manage their fragmented parcels, to preserve their forage resource and to have a stable and high-quality feed ration. Another livestock farmer has chosen continuous grazing to free up time for a more lucrative crop production unit. These different realities question agricultural models and ways in which to help livestock farmers, which must take account of the fact that the diversity of systems is perhaps a condition for maintaining livestock breeding in these middle mountain regions.
Pâturer : regards agronomiques et pratiques d’éleveurs. La conduite du pâturage comme révélateur des stratégies d’éleveurs dans le Livradois-Forez. Depuis les années soixante, l’amélioration des rations alimentaires des animaux a fortement contribué aux accroissements de productivité dans les élevages. Lorsque les fourrages pâturés sont une composante significative des rations, notamment dans les régions où le climat varie fortement entre les saisons, cette amélioration implique de gérer des équilibres complexes et en « temps réel » entre les disponibilités en fourrage et les besoins des animaux. De plus, l’éleveur doit intégrer dans ses décisions des contraintes du milieu variées, des éléments réglementaires liés à la préservation de l’environnement et des injonctions venant des filières commercialisant ses produits. Les moyennes montagnes d’Auvergne, où les prairies sont la base de l’alimentation des troupeaux au long des saisons, sont un bon support pour s’intéresser à ces questions. Le pâturage est ici porteur d’enjeux particuliers, et comprendre les modes de gestion de l’alimentation au pâturage nécessite un regard appuyé sur les conceptions et les pratiques des agriculteurs. Cet article s’intéresse à deux modalités de pâturage particulières et contrastées, observées dans une commune du Livradois-Forez : des bovins toujours dedans ou toujours dans le même pré. Entre zéro pâturage et pâturage continu, il montre, à l’aide du cadre d’analyse agronomique, en quoi la place accordée au pâturage reflète des stratégies d’éleveurs qui ne se limitent pas à la seule finalité d’alimenter des animaux, et dépendent à la fois de facteurs naturels, historiques et humains. Ainsi de grandes exploitations laitières ont choisi le zéro pâturage pour gérer plus facilement leur parcellaire morcelé, préserver la ressource fourragère et avoir une ration stable et de qualité. Un autre éleveur a choisi le pâturage continu pour se libérer du temps pour un atelier végétal rémunérateur. Ces réalités interrogent les modèles agricoles et les modes d’accompagnement des éleveurs, qui doivent prendre en compte que la diversité des systèmes est peut être une condition du maintien de l’élevage dans ces zones de moyenne montagne.
Fichier principal
Vignette du fichier
Boisson Hostiou 2015_1 (1.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02629701 , version 1 (27-05-2020)

Identifiers

Cite

Isabelle Boisdon, Claire Balay, Jean-Yves J.-Y. Pailleux, Nathalie Hostiou, Hélène Rapey, et al.. Pâturer : regards agronomiques et pratiques d’éleveurs. La conduite du pâturage comme révélateur des stratégies d’éleveurs dans le Livradois-Forez. Techniques et culture, 2015, 63, pp.38-55. ⟨10.4000/tc.7370⟩. ⟨hal-02629701⟩
58 View
58 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More