Dégradation des fibres alimentaires par le microbiote colique de l’Homme - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles (Review Article) Innovations Agronomiques Year : 2014

Degradation of dietary fibres by the human colonic microbiota

Dégradation des fibres alimentaires par le microbiote colique de l’Homme

Pascale Mosoni

Abstract

The colon or large intestine is the distal segment of our digestive tract that is essentially dedicated to water absorption but that also supports the degradation of the food compounds that are not digested and absorbed upstream in the stomach and the small intestine. This digestive compartment is rich in microorganisms, and it is them (and not our own enzymes) that metabolize dietary residues. Indeed, one main function of this colonic microbial community, recently renamed colonic microbiota, is to degrade and ferment dietary fibres. Dietary fibres correspond to more or less complex carbohydrates (cellulose, hemicelluloses, pectins, resistant starch…) that are found in fruits, vegetables and cereals that we consume. The addition of fibres in our diet has several beneficial health effects, and these effects are for a major part due to the activity of the microorganisms that we harbor in our digestive tract.
Le côlon ou gros intestin est la partie terminale de notre tube digestif qui est essentiellement dédiée à l’absorption d’eau mais qui se charge aussi de dégrader les composés alimentaires qui n’ont pas été digérés et absorbés en amont dans l’estomac et l’intestin grêle. Ce compartiment digestif est très dense en microorganismes et ce sont eux (et non pas nos propres enzymes) qui métabolisent les résidus alimentaires. En effet, une des principales fonctions de cette communauté microbienne colique, récemment renommée microbiote colique, est de dégrader puis fermenter les fibres alimentaires. Les fibres alimentaires sont des glucides plus ou moins complexes (cellulose, hémicelluloses, pectines, amidon résistant…) et sont retrouvées dans les fruits, les légumes ou les céréales que nous consommons. L’apport de fibres dans notre alimentation a des effets bénéfiques sur notre santé et ces effets sont en grande partie dus à l’activité des microorganismes que nous hébergeons dans notre tube digestif.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014_Mosoni_innov agron_1.pdf (1.97 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02637241 , version 1 (27-05-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : hal-02637241 , version 1
  • PRODINRA : 274088

Cite

Pascale Mosoni. Dégradation des fibres alimentaires par le microbiote colique de l’Homme. Innovations Agronomiques, 2014, 36, pp.83-96. ⟨hal-02637241⟩
413 View
692 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More