Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Choc pétrolier externe et performance des marchés des céréales : le marché du mil au Niger

Résumé : L’objectif de cet article est de tester l’impact du récent choc pétrolier sur la performance des marchés du mil au Niger. Dans ce pays où les coûts de transport représentent l’essentiel des coûts de commercialisation des céréales, on peut craindre que l’augmentation du coût des carburants entraîne un ralentissement des échanges, l’activité commerciale devenant moins rentable, et aggrave les tensions sur les marchés locaux de céréales. Partant de l’hypothèse d’arbitrage spatial des marchés, l’écart de prix entre deux marchés est modélisé comme une fonction non linéaire des coûts de transaction. Par rapport aux modèles standards, les coûts de transaction et la vitesse de correction des déséquilibres par rapport à la relation de long terme varient en fonction du prix des carburants. Un modèle de panel à seuil est estimé sur un échantillon de 66 paires de marchés, couvrant la période allant de janvier 1990 à octobre 2008. Les résultats montrent une réduction de la vitesse de correction des déséquilibres de prix avec l’augmentation du prix du pétrole. L’hypothèse d’un ralentissement des échanges de céréales lié à l’augmentation du prix du pétrole ne peut donc être rejetée.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02664794
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 31 mai 2020 - 05:29:57
Dernière modification le : vendredi 6 novembre 2020 - 10:05:00

Identifiants

Citation

Claudio Araujo, Catherine Araujo Bonjean, Johny Egg. Choc pétrolier externe et performance des marchés des céréales : le marché du mil au Niger. Revue d'Economie du Développement, De Boeck Supérieur, 2010, pp.47-70. ⟨10.3917/edd.241.0047⟩. ⟨hal-02664794⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30