Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Rights transfers in Madagascar biodiversity policies : achievements and significance

Résumé : Durant les années 90, la décentralisation et la participation des populations sont devenues des éléments-clés des politiques environnementales. A Madagascar, la politique de gestion locale sécurisée des ressources naturelles, connue comme loi "Gelose", a créé un cadre pour transférer les droits sur les ressources de l'Etat central vers les communautés locales. L'article analyse la mise en oeuvre de cette politique en mettant l'accent sur la nature des droits transférés et des contrats et incitations mis en place. On mobilise le modèle développé par Aghion et Tirole (1997) pour analyser les questions d'allocation de l'autorité formelle ou réelle dans les organisations, pour interpréter le processus de définition des termes des contrats et la nature des compensations entre le transfert de la responsabilité sur les ressources vers les communautés locales et la perte de contrôle sur la gestion des ressources. On montre que l'existence d'une congruence entre les parties est essentielle pour le succès d'une délégation effective de l'autorité aux communautés locales et que cette congruence peut émerger en relation avec le transfert d'un droit d'exclusion.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02680839
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Sunday, May 31, 2020 - 10:45:17 PM
Last modification on : Monday, March 8, 2021 - 3:20:06 PM

Links full text

Identifiers

Citation

Martine Antona, Estelle Motte-Biénabe, Jean-Michel Salles, Géraldine Péchard, Sigrid Aubert, et al.. Rights transfers in Madagascar biodiversity policies : achievements and significance. Environment and Development Economics, Cambridge University Press (CUP), 2004, 9 (6), pp.825-847. ⟨10.1017/s1355770x04001640⟩. ⟨hal-02680839⟩

Share

Metrics

Record views

35