La sarcosporidiose bovine - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Bulletin des G.T.V. Year : 2005

La sarcosporidiose bovine

Abstract

Trois espèces de protozoaires, coccidies dixènes, sarcotis bovicanis, S. bovifelis et S. Bovihominis sont responsables de la sarcosporidiose chez les bovins, hôtes intermédiaires. Les hôtes définitif sont, respectivement, le chat, le chien et l’Homme. Ce dernier donne à cette affection une importance non négligeable en santé publique. Les signes cliniques chez les bovins, rarement présents, sont toujours peu évocateurs : syndrome fébrile intermittent, avec anémie dans la forme aigüe ou myosite dans la forme chronique. Le diagnostic de routine est toujours difficile et passe par la mise en œuvre d’analyses histologiques, sérologiques ou de biologie moléculaires. Les moyens de prophylaxie collective sont, en pratique, quasi inexistants. Seule la prophylaxie individuelle, avec la cuisson à cœur et/ou la congélation permettent d’éviter la maladie chez l’Homme de façon certaine.
No file

Dates and versions

hal-02681133 , version 1 (31-05-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02681133 , version 1
  • PRODINRA : 145136

Cite

Lionel Zenner, Marie-Pierre Callait-Cardinal, Claude Chauve. La sarcosporidiose bovine. Bulletin des G.T.V., 2005, 32, pp.27-32. ⟨hal-02681133⟩

Collections

INRA INRAE
43 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More