Le canard mulard : déterminisme génétique d’un hybride intergénérique - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Productions Animales Year : 2005

The mule duck: genetic determinism of an intergeneric hybrid

Le canard mulard : déterminisme génétique d’un hybride intergénérique

Abstract

The mule duck, an inter-generic hybrid between the Muscovy drake and the common duck, produces more than 90 % of the French "foie gras". The reciprocal hybrid (common drake x Muscovy female duck) offers no interest in animal breeding. Since the 1980's, the mule duck has been obtained by artificial insemination, with a fertility rate reaching 70 % owing to artificial insemination practised twice a week, because of the short duration of the fertile period in the crossbreeding. Thise synthesis first deals with the zoological aspects of this hybridisation (cytogenetics, mating, fertilisation and embryonic development, hybrid sterility). Then, it deals with, from a zootechnical point of view, the reproductive performances of the common duck female (laying, fertility and duration of fertility, hatchability) and the traits of the mule duck (growth, plumage colouration, behaviour, feed efficiency, body composition, force feeding, quality of the products). The aim was first to describe the specificity of the mule duck with respect to the parental species, and, when possible (the presence of the reciprocal hybrid), to interpret its performances in terms of parental genetic contributions. Another aim was to review the genetic parameters of mule traits estimated within the parental strains and the genetic correlations between purebred and crossbred performances. These parameters determine the potential of within-strain selection to improve the mule duck. At last, some elements of molecular genetics are presented (genetic markers, compared genetic maps).
Le mulard, qui assure plus de 90 % de la production française de foie gras, est un hybride intergénérique entre le canard de Barbarie et la cane commune. L’hybride réciproque (canard commun x cane Barbarie) ne présente pas d’intérêt zootechnique. Depuis les années 80, le mulard est obtenu par insémination artificielle, avec un taux de fertilité voisin de 70 % à condition d’inséminer les canes deux fois par semaine à cause de la courte durée de la période fertile en hybridation. L’article envisage d’abord les aspects zoologiques de cette hybridation (cytogénétique, accouplement, fertilisation et développement embryonnaire, stérilité des hybrides). Il aborde ensuite, d’un point de vue zootechnique, les performances de reproduction de la cane commune mère du mulard (ponte, fertilité et durée de la période fertile, éclosabilité) et les caractères du mulard (croissance, couleur du plumage, comportement, efficacité alimentaire, composition corporelle, aptitude au gavage et qualité des produits). L’objectif est d’abord de décrire les spécificités de cet hybride relativement aux espèces parentales et lorsque c’est possible (présence de l’hybride réciproque), d’interpréter ses performances en fonction des contributions parentales. Il s’agit ensuite de réaliser une synthèse sur les estimées des paramètres génétiques des caractères des mulards dans les populations parentales et des corrélations génétiques entre performances en pur et en croisement. Ces paramètres conditionnent les possibilités d’amélioration du mulard par sélection génétique dans ces souches. Enfin, sont présentés des éléments de génétique moléculaire (marqueurs génétiques, cartographie comparée).

Keywords

Fichier principal
Vignette du fichier
Prod_Anim_2005_18_5_01_1.pdf (1.05 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02682396 , version 1 (01-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02682396 , version 1
  • PRODINRA : 27238
  • WOS : 000235633200001

Cite

Jean- Michel J.- . M. Brun, Marie-Madeleine Mialon, Christel Marie Etancelin, Roger Rouvier, Catherine Larzul. Le canard mulard : déterminisme génétique d’un hybride intergénérique. Productions Animales, 2005, 18 (5), pp.295-308. ⟨hal-02682396⟩
53 View
628 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More