Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Conséquences digestives de l'ingestion de fibres et d'amidon chez le lapin en croissance : Vers une meilleure définition des besoins

Résumé : Le lapin peut utiliser efficacement des aliments peu fibreux, à teneur élevée en énergie digestible. Mais la réduction de la teneur en fibres des régimes, associée le plus souvent à une élévation de la teneur en amidon, conduit à une augmentation de la fréquence des troubles digestifs (souvent mortels). Il faut donc maîtriser les apports alimentaires de fibres et d’amidon, aux plans quantitatif et qualitatif, pour permettre une croissance et une sécurité alimentaire optimales. Un apport de lignocellulose (ADF), faiblement dégradable, entraîne une réduction de la digestibilité du régime et stimule le transit digestif, mais modifie peu les fermentations caecales. Un apport de fibres relativement digestible (hémicelluloses + pectines), affecte modérément la digestion de l’aliment, n’entraîne pas de ralentissement du transit digestif et favorise l’activité microbienne caecale. Au plan de la santé de l’animal, un apport d’ADF paraît efficace pour réduire la fréquence des troubles digestifs et la mortalité pendant la période d’engraissement. L’activité microbienne caecale peut aussi être influencée par la quantité d’amidon entrant dans le caecum, elle-même dépendante de la nature de l’amidon et de l’âge de l’animal. L’augmentation de la teneur en amidon d’un régime peut favoriser l’apparition de troubles digestifs, même lors d’un apport d’ADF conforme aux recommandations actuelles. Ainsi, recommander un apport minimum d’ADF n’est pas suffisant pour assurer la sécurité d’un aliment, il faut y associer une norme d’apport maximum d’amidon. Le remplacement d’amidon par des constituants pariétaux à digestibilité élevée, dans un régime contenant un apport minimum de lignocellulose, pourrait être une solution à l’antagonisme entre efficacité et sécurité alimentaire chez le lapin en croissance.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [67 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inrae.fr/hal-02696190
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : lundi 1 juin 2020 - 09:21:28
Dernière modification le : lundi 31 août 2020 - 14:38:03
Archivage à long terme le : : vendredi 25 septembre 2020 - 00:22:08

Fichier

Prod_Anim_1996_9_4_01_1.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-02696190, version 1
  • PRODINRA : 131503

Collections

Citation

Thierry Gidenne. Conséquences digestives de l'ingestion de fibres et d'amidon chez le lapin en croissance : Vers une meilleure définition des besoins. Productions animales, Institut National de la Recherche Agronomique, 1996, 9 (4), pp.243-254. ⟨hal-02696190⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60

Téléchargements de fichiers

60