Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Dry matter and nitrogen accumulation and seed yield in determinate autumn-sown white lupins (Lupinus albus L.)

Résumé : Les lupins d’hiver à architecture déterminée sont potentiellement intéressants pour augmenter la stabilité du rendement et étendre la zone de culture du lupin d’hiver au nord de l’Europe. Deux génotypes déterminés ont été étudiés en 1990/1991 et 1991/1992 à Lusignan (France) dans 17 combinaisons de dates de semis, de densités et d’irrigation. La production de matière sèche moyenne est de 1 060 g/m2 et la durée du cycle de végétation de 2284°C·J depuis le semis (base 3°C). Des dates de semis tardives ou des densités faibles diminuent la production de biomasse. L’indice foliaire (IF) était de 2,6 à son maximum en moyenne, la tige principale ayant le plus fort IF, suivie des ramifications primaires puis des ramifications secondaires. Le rendement moyen en grain est de 3,65 t/ha, et il est relativement stable vis-à-vis des conditions agronomiques. Le rendement est corrélé à la production de biomasse, mais indépendant de l’indice de récolte. Les lupins déterminés dans la gamme de conditions étudiées ici ont un indice de récolte élevé et stable, mais c’est la production en biomasse qui conditionne le niveau de rendement. Le rendement est aussi corrélé au nombre de graines par m2 mais indépendant du poids moyen d’une graine. La mise en place des gousses est pratiquement simultanée sur la tige principale et les ramifications, ce qui pourrait être à l’origine d’un manque transitoire d’assimilats pendant la nouaison, conduisant à une restriction du nombre de graines ou de gousses. En revanche, le remplissage des graines n’est pas un facteur limitant du rendement. Au niveau statistique, le rendement sur la tige principale est entièrement expliqué par le nombre de feuilles sur la tige principale par m2. Il existe des relations entre les rendements des différents niveaux. L’accumulation de l’azote est parallèle à l’accumulation de la matière sèche, et l’indice de récolte de l’azote dans les graines est de 0,82. Tous ces résultats sont comparés à ceux obtenus sur la variété indéterminée Lunoble utilisée comme témoin dans cette étude.
Mots-clés : LUPIN BLANC
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [24 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inrae.fr/hal-02703120
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : lundi 1 juin 2020 - 14:11:40
Dernière modification le : lundi 2 novembre 2020 - 09:26:02
Archivage à long terme le : : vendredi 25 septembre 2020 - 03:28:41

Fichier

108202_20091021090317696_1.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-02703120, version 1
  • PRODINRA : 108202

Collections

Citation

Bernadette Julier, Christian Huyghe, J. Papineau. Dry matter and nitrogen accumulation and seed yield in determinate autumn-sown white lupins (Lupinus albus L.). Agronomie, EDP Sciences, 1993, 13 (10), pp.877-888. ⟨hal-02703120⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

9

Téléchargements de fichiers

25