Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Possibilités et limites de l'utilisation du verrat en accouplement naturel

Résumé : Quinze verrats Large-White ou Land-Race de 9 mois ont été soumis au rythme de 1,2, 3 ou 4 éjaculats journaliers pendant 5 jours, suivis d’un repos sexuel de deux semaines. Si tous ont pu réaliser une éjaculation journalière, respectivement91,6 %, 58,3 % et 41,6 % d’entre eux ont pu produire du sperme aux autres rythmes. Le nombre de spermatozoïdes par éjaculat décroît pour atteindre, le cinquième jour, respectivement, environ 15, puis moins de 10 et 5 milliards pour un, deux et quatre éjaculats journaliers. Dans ces deux derniers cas, 12 % et 31 % des éjaculats contenaient moins de 3 milliards de spermatozoïdes, c’est-à-dire le nombre minimum efficace dans le cas de l’utilisation en insémination artificielle. Pour valider les résultats en accouplement naturel, des truies nullipares ont été abattues immédiatement après la saillie pour mesurer le volume de l’éjaculat et le nombre de spermatozoïdes émis. D’autres femelles ont été sacrifiées 35 jours après l’accouplement pour apprécier la fertilité. Quelque soit le rythme d’éjaculation, le volume et le nombre de spermatozoïdes ne sont pas différents en collecte de sperme ou en accouplement naturel. Par contre, un reflux variable et important réduit le volume de sperme et le nombre de spermatozoïdes effectivement déposés dans l’appareil génital de la femelle. La fertilité décroit significativement lorsque le rythme d’éjaculation s’élève : elle est de 91,6 % contre 58,3 % lorsque les mâles ont effectué au préalable une ou quatre éjaculations journalières. Ce phénomène semble refléter la réduction du nombre de spermatozoïdes mis en place.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal.inrae.fr/hal-02726041
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Tuesday, June 2, 2020 - 2:03:22 AM
Last modification on : Monday, April 12, 2021 - 9:36:07 AM
Long-term archiving on: : Friday, September 25, 2020 - 4:03:55 PM

File

104580_20080625110442547_1.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02726041, version 1
  • PRODINRA : 104580

Collections

Citation

Raymond Nowak, M. Paquignon, J.P. Signoret. Possibilités et limites de l'utilisation du verrat en accouplement naturel. Productions animales, Institut National de la Recherche Agronomique, 1988, 1 (3), pp.215-218. ⟨hal-02726041⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

11