Quels leviers génétiques mobilisables chez le pois et la féverole pour les teneurs en fractions protéiques, acides aminés, « facteurs antinutritionnels », afin d’améliorer la valeur nutritionnelle de ces graines ? - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Quels leviers génétiques mobilisables chez le pois et la féverole pour les teneurs en fractions protéiques, acides aminés, « facteurs antinutritionnels », afin d’améliorer la valeur nutritionnelle de ces graines ?

Karine Gallardo
Gregoire G. Aubert
Pascal P. Marget
Christine Le Signor
Judith Burstin

Abstract

Au cours des 30 dernières années, des progrès génétiques de réduction des teneurs en certains facteurs « anti-nutritionnels » ont été obtenus chez le pois et la féverole qui améliorent leur valeur nutritionnelle en alimentation animale ou humaine et qui se sont traduisent par des inscriptions variétales (exemple des tanins, inhibiteurs trypsiques, vicine et convicine). Des marqueurs moléculaires sont disponibles pour aider à la sélection sur ces caractères. Pour aller plus loin dans l’amélioration des caractéristiques nutritionnelles des graines de ces légumineuses, notamment pour davantage de digestibilité des protéines, le levier de la sélection variétale pourrait s’appuyer sur une diversité génétique naturelle ou induite pour la composition en fractions protéiques et en acides aminés révélée dans des travaux récents. Des marqueurs moléculaires permettant d’aider à la sélection de ces caractères sont déjà disponibles. Nous décrirons cette variabilité disponible et les outils
Fichier principal
Vignette du fichier
GALLARDO 2016-116-1-45_1.pdf (212.64 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-02740181 , version 1 (02-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02740181 , version 1
  • PRODINRA : 368366

Cite

Karine Gallardo, Gérard Duc, Gregoire G. Aubert, Pascal P. Marget, Christine Le Signor, et al.. Quels leviers génétiques mobilisables chez le pois et la féverole pour les teneurs en fractions protéiques, acides aminés, « facteurs antinutritionnels », afin d’améliorer la valeur nutritionnelle de ces graines ?. 1. Rencontres Francophones sur les Légumineuses (RFL1), Institut National de la Recherche Agronomique (INRA). FRA., May 2016, Dijon, France. 139 p. ⟨hal-02740181⟩
51 View
18 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More