Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Effet d'un stress hydrique sur l'épidémiologie d'un virus non circulant, le Cauliflower mosaic virus et adaptation des plantes à la sècheresse

Résumé : La production agricole et le fonctionnement des écosystèmes sontfréquemment contraints par des épisodes de sécheresse dont la fréquence e tla durée devraient augmenter sous l'influence des changements climatiques. Les recherches en agronomie doivent permettre de proposer une évolution des pratiques agricoles et de gestion durable des écosystèmes dans un contexte de limitation des ressources en eau. Les interactions entre les plantes, leur scortèges de pathogènes, de symbiotes, de vecteurs et de l'environnement abiotique sont encore trop peu intégrés à ces recherches. A ce jour, 900 phytovirus ont été décrits, infectant environ 70% des plantes et générant des pertes majeures de productivité. Outre l'impact négatif des virus sur leurs plantes hôtes, un aspect inattendu mais convergent de ces virus, émerge d'après la littérature et des résultats préliminaires effectués à BGPI (par Manuella VanMunster). Dans certains cas, une infection virale pourrait être bénéfique, en améliorant la tolérance des plantes à des stress abiotiques comme un déficiten eau. Dans d'autres cas, la transmission virale serait plus importante en contexte de sécheresse. Ces résultats pourraient être en lien avec la granderéactivité des phytovirus à percevoir et réagir (en termes d'efficacité de transmission et de virulence) en réponse à un déficit hydrique du sol. Les buts du projet sont d'évaluer les paramètres épidémiologiques (efficacitéde transmission, charge virale, virulence) et éco physiologiques de plantes infectées en conditions de stress hydrique sévère et d'analyser les effets délétères ou bénéfiques du CaMV dans ces conditions. Deux questions seront abordées : l'infection virale améliore-t-elle la tolérance des plantes à un stress hydrique sévère ? Quelles sont les conséquences d'un déficit hydrique sévère sur l'épidémiologie virale ?
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02744070
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : mercredi 3 juin 2020 - 06:59:16
Dernière modification le : lundi 22 février 2021 - 14:32:02
Archivage à long terme le : : vendredi 4 décembre 2020 - 17:23:41

Fichier

Publis16-bgpi-039_berges_effet...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-02744070, version 1
  • PRODINRA : 369413

Citation

Sandy Berges, Denis Vile, Manuella van Munster. Effet d'un stress hydrique sur l'épidémiologie d'un virus non circulant, le Cauliflower mosaic virus et adaptation des plantes à la sècheresse. 8. edition of the Printemps de Baillarguet, Jun 2016, Montferrier-Sur-Lez, France. 68 p. ⟨hal-02744070⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

21

Téléchargements de fichiers

9