Un partenariat technique avec les éleveurs de brebis laitières dans les Pyrénées Atlantiques pour adapter les pratiques et réussir l’insémination animale - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2015

A technical partnership with dairy sheep breeders to adapt practices and improve fertility after artificial insemination in the Pyrénées Atlantiques

Un partenariat technique avec les éleveurs de brebis laitières dans les Pyrénées Atlantiques pour adapter les pratiques et réussir l’insémination animale

Abstract

Dairy sheep breeders in the Pyrénées Atlantiques participate in sustaining traditional mountain agropastoral systems, based on transhumance and cheese-making on farms (with unpasteurized milk, Ossau Iraty-type) and even on mountain pastures. Reproduction performances have, however, deteriorated over the last decade and a decrease in fertility after Artificial Insemination (AI) can quickly beco me dangerous for the functionality of the selection scheme.This study was led in 2012 in partnership between the CDEO and 70 breeders to assess factors affecting fertility after AI (early pregnancy rate 28 days after AI, lambing rate). Surveys and measures were realized on the farm, at the herd scale and at the individual scale (n=9415 ewes): ewe traits, response to hormonal treatment and AI conditions, rearing conditions (particularly feeding), dairy production monitoring, body condition score and health events. The factors of variation identified confirmed the importance of the selection of the ewes to be inseminated: reproduction method of the previous year, fertility after AI during reproductive life, age, feeding and body condition around the time of the AI. Even if factors such as the practice of transhumance or the conditions of AI did not appear as limiting factors for fertility, in very restrained systems, the most fragile ewes can "drop out” (young, high-producing...). All breeders have to reconstruct a new technical consistency, to find a new balance between milk / cheese production, reproduction and feeding system. At a more collective level, the same power of selection has to be maintained in local and hardy breeds with only a small population. At the end of the study, every breeder received a synthetic card adapted to his farm with technical clues and possible areas to work on.
Dans les Pyrénées-Atlantiques, les éleveurs de brebis laitières maintiennent des systèmes d’exploitation agropastoraux traditionnels, basés sur la transhumance et la fabrication de fromage fermier (au lait cru de type Ossau Iraty) y compris en estive. Les performances de reproduction se sont dégradées au cours des dernières années et la baisse de fertilité constatée à l’Insémination Animale (IA) pourrait rapidement devenir limitante pour le fonctionnement du schéma de sélection. Cette étude a été menée en 2012 en partenariat avec 70 éleveurs adhérents au CDEO pour évaluer les facteurs influençant la fertilité à l’IA (taux de gestation à 28 j et taux de mise bas). Des enquêtes et des mesures ont été réalisées à l’échelle du troupeau et à l’échelle individuelle (n=9415 brebis) sur : caractéristiques des brebis, réponse au traitement de synchronisation et conditions d’IA, conduite du troupeau (notamment alimentaire), production laitière, notation d’état corporel et événements sanitaires. Les facteurs de variation de la fertilité mis en évidence confirment l’importance du choix des brebis à inséminer, notamment le mode de reproduction de l’année précédente, la fertilité à l’IA pendant la carrière, l’âge, la conduite alimentaire et l’état corporel au moment de l’IA. Même si les facteurs d’élevage tels que la transhumance ou le chantier d’IA ne sont pas apparus comme limitants pour la fertilité à l’IA, dans des systèmes d’élevages très contraints, les brebis les plus fragiles peuvent « décrocher » (jeunes, fortes productrices...). Les éleveurs doivent reconstruire une cohérence technique pour trouver un nouvel équilibre entre production laitière/fromagère, conduite de la reproduction et système d’alimentation. Au niveau collectif, il s’agit de conserver la même capacité de sélection des races locales rustiques à effectifs réduits. A l’issue de l’étude, chaque éleveur a reçu une fiche synthétique qui a permis une réflexion sur les pistes de travail adaptées à son exploitation.
No file

Dates and versions

hal-02744149 , version 1 (03-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02744149 , version 1
  • PRODINRA : 340697

Cite

F. Fidelle, J.M. Arranz, F. Landagaray, O. Sallato, H.I. Mendez, et al.. Un partenariat technique avec les éleveurs de brebis laitières dans les Pyrénées Atlantiques pour adapter les pratiques et réussir l’insémination animale. 22. Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants, Institut de l'Elevage (IDELE). FRA. Institut National de la Recherche Agronomique (INRA)., Dec 2015, Paris, France. ⟨hal-02744149⟩
3 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More