Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Modélisation du neurone récepteur olfactif: Influence des cellules auxilaires et de la structure du neurone sur les propriétés de codage du potentiel récepteur

Résumé : On étudie les propriétés de codage du potentiel récepteur du neurone récepteur olfactif dans un modèle biophysique sans et avec prise en compte des cellules auxiliaires qui l'entourent. On montre que le modèle de neurone sans cellules auxiliaires a généralement une sensibilité supérieure et une moindre étendue dynamique. Cette étendue est grande si la résistance d'entrée de l'ensemble dendrite passive-corps cellulaire-axone est petite et si la dendrite sensorielle n'est pas ramifiée. Par contre la sensibilité est élevée dans les conditions opposées. La sensibilité et l'étendue augmentent avec la longueur de la dendrite. Ces résultats soulignent l'importance de la prise en compte de la structure spatiale et de l'environnement du neurone pour l'étude de ses propriétés de codage.
Mots-clés : NEUROBIOLOGIE
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02766730
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : jeudi 4 juin 2020 - 09:17:39
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-02766730, version 1
  • PRODINRA : 135992

Collections

Citation

A. Vermeulen, J.P. Rospars. Modélisation du neurone récepteur olfactif: Influence des cellules auxilaires et de la structure du neurone sur les propriétés de codage du potentiel récepteur. 8. Journées Neurosciences et Sciences de l'Ingénieur, May 1996, Marly-le-Roi, France. ⟨hal-02766730⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

4