Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

L’analyse des voies de réparation nous renseigne sur les dommages à l’ADN induits par la toxine CDT

Résumé : La Cytolethal Distending Toxin (CDT) est un facteur de virulence produit par de nombreuses bactéries pathogènes Gram négatives. Sa production est associée à différentes pathologies, dont le développement de cancer. Un lien de causalité a été établi entre dommages à l’ADN, mutagénèse et cancérogenèse. Or, différentes études ont classé CDT dans la famille des génotoxines bactériennes. L’action génotoxique de CDT repose sur l’activité de sa sous-unité catalytique CdtB, connue pour induire des cassures double-brin (CDBs) de l’ADN génomique eucaryote. Cependant, des travaux réalisés dans l’équipe ont montré qu’à des doses 1000 fois plus faibles que celles utilisées dans la littérature, CDT induit des dommages primaires (probablement de type cassure simple-brin) qui dégénèrent en CDB lors de la phase S. Afin de mieux documenter ce modèle, nous avons étudié ici les systèmes de réparations impliqués dans la réponse aux dommages induits par CDT. Nous avons ainsi confirmé l’importance des voies de réparations des CDBs (Homologous Recombinaison et Non-Homologous End-Joining). Nous avons également montré que le Nucleotide Excision Repair, impliqué dans la réparation des adduits à l’ADN, ne semble pas être impliqué dans la prise en charge des dommages induits par CDT. En revanche, nous avons démontré, pour la première fois, une implication des systèmes de réparation de dommages plus précoces comme le Single-Strand Break Repair et la voie de l’Anémie de Fanconi. En conclusion, notre travail conforte les données selon lesquelles CDT induit des CSB, et non des CDB directes de l’ADN. De plus, notre travail a permis d’éclaircir les effets cellulaires activés suite aux dommages induits par CDT.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02800134
Contributor : Migration Prodinra Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, June 5, 2020 - 6:55:49 PM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 2:24:45 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02800134, version 1
  • PRODINRA : 343108

Citation

Elisabeth Bezine, Julien Vignard, Yann Malaisé, Aurore Loeuillet, Elisa Boutet-Robinet, et al.. L’analyse des voies de réparation nous renseigne sur les dommages à l’ADN induits par la toxine CDT. Journée des doctorants de l'INRA Toxalim, Jun 2015, Toulouse, France. ⟨hal-02800134⟩

Share

Metrics

Record views

21