Why more information is not necessarily better ? An analysis applied to information-based policies for environmental protection - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2004

Why more information is not necessarily better ? An analysis applied to information-based policies for environmental protection

[Plus mais pas forcément mieux : Une analyse appliquée aux politiques environnementales informationnelles]

Abstract

Les politiques environnementales se sont appuyées sur des instruments informationnels visant à modifier le comportement des agents économiques à travers la fourniture d'information. La littérature économique existante ne permet pas de trancher quant à l'impact environnemental de ces politiques. Les auteurs réconcilient ces résultats apparemment contradictoires en suggérant que la fourniture d'information ne mène pas toujours à un impact environnemental positif. Ils introduisent notamment le concept d'élasticité informationnelle. Au-delà d'un seuil, la fourniture d'une information supplémentaire peut avoir un effet pervers sur l'environnement.
No file

Dates and versions

hal-02828739 , version 1 (07-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02828739 , version 1
  • PRODINRA : 149364

Cite

Douadia Bougherara, Gilles Grolleau, Naoufel Mzoughi. Why more information is not necessarily better ? An analysis applied to information-based policies for environmental protection. 6. Annual workshop, Sep 2004, Ames, United States. 18 p. ⟨hal-02828739⟩

Collections

INRA INRAE CESAER
1 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More