Construction d'une problématique commune à trois opérations de recherche participative en élevage et aménagement rural - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Book Sections Year : 1997

Building a common reBearch problematic for three parlicipatory reBearch projectB dealing with liveBtock farming and rural development

Construction d'une problématique commune à trois opérations de recherche participative en élevage et aménagement rural

Abstract

We propose an analysis of the constraints inherent in participatory research operations (PR) in which scientists and agricultural development agents co-operate in elaborating and progressively readjusting the research problematic. Our analysis deals with three PR programmes in livestock farming and rural development over a period extending {rom 6 to 30 years. Four main questions arise a posteriori on the development of this research: 1. the reciprocal adjustment of the representations which the participants have of the question posed. For the participants to understand how each has developed his / her viewpoints requires time. We propose to assist this process by means of graphie representations serving as concrete bases in the dialogue; 2. The distance which evolves between the group and the organisations to which the participants belong as a consequence ofsuccessive adjustments ofthe viewpoints developed by the group; 3. The need to design structures allowing the above problems to be dealt with in real time; 4. Finally, the scientist's role in the process. How can the researcher ensure that he / she keeps a clear view ofthe strategie scope ofco-operative type activities (in the sense given by Habermas)?
Nous proposons d'analyser les contraintes de la recherche-participative (RP), qui privilégie la coopération entre chercheurs et acteurs du développement dans l'élaboration et l'évolution de la problématique de recherche. L'analyse porte sur trois programmes de RP dans le domaine de l'élevage et de l'aménagement rural sur des périodes allant de 6 à 30 ans. Les questions que nous soulevons a posteriori sur le déroulement de ces recherches concernent 4 points principaux: 1) l'ajustement des représentations que se font les participants de la question posée. Cela nécessite de se donner le temps et les moyens de rendre lisible la construction de l'argumentation de chacun. Nous proposons pour ce faire d'utiliser des représentations graphiques comme supports concrets d'aide au dialogue. 2) La distanciation qui est observée entre le groupe et les institutions de rattachement de ses participants, suite aux évolutions successives des points de vue développés par le groupe. 3) La nécessité de concevoir des dispositifs permettant de prendre en compte et de traiter en temps réel les problèmes évoqués ci-dessus. 4) Enfin, le rôle du chercheur dans le processus. Nous nous interrogeons sur les moyens que le chercheur a de rester clairvoyant sur la portée stratégique des activités de type «coopératif» (au sens donné par J. Habermas).
Fichier principal
Vignette du fichier
Napoleone M_1.pdf (3.29 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02834444 , version 1 (07-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02834444 , version 1
  • PRODINRA : 128342

Cite

Martine Napoléone, Jean Marc Chabosseau, Claude Chevallier, Jean-Pierre Darré, Catherine Périchon. Construction d'une problématique commune à trois opérations de recherche participative en élevage et aménagement rural. La recherche-action : Ambitions, pratiques, débats, 30, INRA, 212 p., 1997, Etudes et Recherches sur les Systèmes Agraires et le Développement, 2-7380-0760-0. ⟨hal-02834444⟩
15 View
6 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More