Etablissement d'une cryobanque d'embryons pour la conservation ex situ de la diversité génétique chez le lapin: aspects pratiques - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 1998

Cryobanking of embryos to preserve ex situ rabbit genetic resources: practical aspects.

Etablissement d'une cryobanque d'embryons pour la conservation ex situ de la diversité génétique chez le lapin: aspects pratiques

Abstract

Embryo cryobanks are a valuable tool for maintaining the genetic variability in domestic animal populations. Such a bank was built for the rabbit (Oryctolagus cuniculus), a multiple purpose species, which is bred for its meat, wool and fur as well as biomedical research. Several populations were selected to sample the whole genetic diversity. This paper aims firstly at evaluating the number of young rabbits born from one batch of frozen embryos. Forty newborn rabbits were obtained from 100 embryos. This result varies from one to two between populations. However, the number of bucks and does necessary to produce one batch of embryos varies from one to three between populations. Later, we will have to address the problem of the size of the population that will produce the embryos and whether to store one gene or to preserve the genetic variability of one population.
Les cryobanques d’embryons peuvent apporter une aide précieuse au maintien de la diversité génétique des populations d’animaux domestiques. Nous avons mis en place une telle banque chez le lapin (Oryctolagus cuniculus), espèce d’intérêt zootechnique, mais aussi modèle animal pour la recherche biomédicale. Après avoir choisi plusieurs populations de lapins pour représenter au mieux la diversité génétique chez cette espèce, nous avons d’abord déterminé quel était le nombre de lapereaux obtenus à partir d’un nombre donné d’embryons congelés. Nos résultats montrent qu’en moyenne 40 lapereaux sont produits après décongélation de 100 embryons. Ce taux varie du simple au double d’une population à l’autre. Ensuite, selon la population considérée, le nombre d’animaux nécessaire pour produire ces embryons varie du simple au triple. À partir de ces données, il est possible de définir pour chaque population de lapin retenue les caractéristiques de l’échantillon d’animaux à utiliser comme donneurs d’embryons.

Keywords

Fichier principal
Vignette du fichier
162116_20070801083424196_1.pdf (792.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02835113 , version 1 (07-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02835113 , version 1
  • PRODINRA : 162116

Cite

Thierry Joly, Hubert de Rochambeau, Jean Paul J. P. Renard. Etablissement d'une cryobanque d'embryons pour la conservation ex situ de la diversité génétique chez le lapin: aspects pratiques. Colloque BRG/USTL. Méthodologies de gestion et de conservation des ressources génétiques, Oct 1997, Lille, France. ⟨hal-02835113⟩
7 View
3 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More