Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Comment sortir de la modernité ?

Résumé : La modernité occidentale oppose la nature à la ville, cet univers artificiel, dans lequel ne subsistent que quelques éléments "naturels", cultivés et entièrement maîtrisés par l'homme. Ce divorce entre l'humain et le vivant résulte de la montée en puissance des techniques déployées par l'homme, parfois contre lui et toujours contre la nature. La nature n'est pas extérieure à l'homme, tout comme celui-ci n'est pas en dehors d'elle. Il y a dans la conception moderne, une nature à protéger et une façon moderne de concevoir les risques et de les gérer. La modernité appréhende les questions relatives à l'environnement que produisent et que subissent les sociétés humaines à partir des connaissances que l'on peut acquérir des phénomènes impliqués. Pour justifier une action protectrice, elle se réfère aux deux catégories morales du respect et de la responsabilité. Après avoir expliqué en quoi elle a, de la sorte, initié les politiques et les pratiques dans les domaines de la protection du patrimoine naturel et de la gestion des risques environnementaux, les auteurs exposent les raisons pour lesquelles il convient aujourd'hui de sortir du cadre conceptuel de la modernité.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02835196
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 09:55:31
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-02835196, version 1
  • PRODINRA : 151454

Collections

Citation

Catherine Larrère, R. Larrere. Comment sortir de la modernité ?. Ville contre-nature : philosophie et architecture, La Découverte, 1999, 2-7071-3091-5. ⟨hal-02835196⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

5