Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage

Capacité d'absorption et caractéristiques des connaissances : une analyse à partir des contrats de recherche partagée entre le CNRS et l'industrie

Résumé : Les économistes insistent sur le rôle des connaissances détenues par l'entreprise lors de l'assimilation des savoirs externes. L'étude des contrats de recherche conclus entre le CNRS et l'industrie montre que l'absorption dépend également des caractéristiques des connaissances à assimiler. Ainsi, une faible capacité d'absorption limite le transfert à des savoirs appliqués, soutenu par de fréquents contacts informels (conversations téléphoniques, entrevues improvisées). Une forte capacité d'absorption permet de développer des collaborations à la fois scientifiques et techniques, puisant dans des processus plus variés (échange de thésards, de personnel scientifique, échange de dispositifs techniques). En somme, les mécanismes d'assimilation se diversifient avec l'accroissement des capacités à accueillir des connaissances externes.
Mots-clés : CNRS
Type de document :
Ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02841449
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 14:52:55
Dernière modification le : vendredi 6 novembre 2020 - 04:44:51

Identifiants

  • HAL Id : hal-02841449, version 1
  • PRODINRA : 153236

Collections

INRAE | INRA | UGA

Citation

Vincent Mangematin, L. Nesta. Capacité d'absorption et caractéristiques des connaissances : une analyse à partir des contrats de recherche partagée entre le CNRS et l'industrie. 20 p., 1996. ⟨hal-02841449⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10