Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Des bactéries qui en dévorent d'autres

Résumé : A u beau milieu du Léman, le plus grand lac naturel pro-fond d'Europe occidentale, l'attaque a été foudroyante. Peu de chance d'en réchap-per ! La victime est une bac-térie aquatique, Limnohabitans planktonicus, dont la taille ne dépasse pas deux micromètres. Sa prédatrice… est aussi une bactérie, plus petite. Du genre Peredibacter, elle se délecte de ses semblables. La proie, qui se nourrissait de matière organique dissoute libérée par le phy-toplancton alentour, n'a rien senti venir. Force est de constater que la loi de la jungle s'applique aussi au monde microbien. Les bactéries aquatiques jouent un rôle fonctionnel clé au sein des écosystèmes, ce qui n'empêche pas qu'elles soient les proies de prédateurs ou de parasites très efficaces. Outre les bactériophages ou phages-des virus man-geurs de bactéries-, qui se sont révélés, au cours des trois dernières décennies, un facteur majeur de régulation de l'abondance des bac-téries dans les milieux aquatiques et de leur diversité, d'autres prédateurs, comme les Dans les profondeurs des grands lacs de montagne et ailleurs, des bactéries se nourrissent de leurs semblables avec une efficacité redoutable. Nommées Balo, ces bactéries prédatrices offrent une alternative prometteuse aux antibiotiques. Ces bactéries qui en dévorent d'autres organismes unicellulaires flagellés, les ciliés ou certains métazoaires appartenant au zooplanc-ton (ou plancton animal), sont bien connus des biologistes. Les bactéries qui se nour-rissent de leurs consoeurs le sont moins, mais depuis peu, on s'accorde à y voir un groupe qui compte aussi dans le contrôle des populations bactériennes. Certaines sont regroupées dans un groupe fonctionnel, les Bdellovibrio et orga-nismes apparentés ou Balo (pour Bdellovibrio and like organisms). Depuis quelques années, grâce aux nouvelles techniques de séquençage et de manipulation génétique, de bio-informatique et de microsco-pie, on commence à mieux connaître ces bacté-ries et leur impact écologique. Au point d'en faire de sérieux candidats dans la lutte antibac-térienne en aquaculture, mais aussi en agriculture et en médecine.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02916327
Contributor : Stéphan Jacquet <>
Submitted on : Monday, August 17, 2020 - 5:03:56 PM
Last modification on : Thursday, March 4, 2021 - 9:58:02 AM
Long-term archiving on: : Monday, November 30, 2020 - 8:51:33 PM

File

Jacquet_Ezzedine_PLS_2019.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02916327, version 1

Collections

Citation

Stéphan Jacquet, Jade Ezzedine. Des bactéries qui en dévorent d'autres. Pour la science, Société Pour la Science 2019. ⟨hal-02916327⟩

Share

Metrics

Record views

51

Files downloads

63