MOSAR -Méthodes et Outils pour la Sélection d'Abeilles Résistantes à Varroa - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Innovations Agronomiques Year : 2021

Methods and tools for the selection of varroa resistant honeybees

MOSAR -Méthodes et Outils pour la Sélection d'Abeilles Résistantes à Varroa

Abstract

Varroa destructor is one of the main pests of the honeybee Apis mellifera, causing severe colony losses worldwide. Chemical treatments are available to reduce infestation, but they are currently experiencing significant limits. Thus, breeding and selection of bees naturally resistant to Varroa appears as a very promising solution. Several selection criteria for Varroa resistance have been developed and validated by research laboratories. The first objective of this project was therefore to provide technical references to professional beekeepers in order to implement these measures in a relevant manner under production conditions. However, until now, there is no method to estimate the resistance potential of a colony with a simple, reliable, rapid way and without a high rate of parasitism. MOSAR therefore also had the objective of developing new tools for technicians and beekeepers: the development of a simple phenotyping system of VSH behavior ans the search for genetic markers of resistance. This work began with the evaluation under conventional beekeeping production conditions of methods for evaluating the resistance of colonies to Varroa mite developed and validated under experimental conditions. The monitoring and phenotyping of 120 colonies throughout the project identified all the advantages and disadvantages of each method for large-scale implementation. The expertise acquired also made it possible to optimize these methods for use by beekeepers while maintaining the reliability essential for use in breeding. Technical sheets presenting these different criteria, detailing the equipment and skills required, as well as the different stages and critical points were widely distributed. At the same time, the development of a method using chemical compounds to estimate the resistance of a colony to Varroa has made significant progress. Likewise, the search for genetic markers of Varroa resistance relied on the MOSAR project to progress on several methodological aspects. This project has already paved the way for the integration of resistance criteria to Varroa in breeding programs used in beekeeping and the additional work in progress should amplify this impact over time.
L'acarien Varroa destructor est l'un des principaux parasites de l'abeille domestique Apis mellifera, causant d'importantes pertes de colonies à l'échelle mondiale. Des traitements chimiques sont disponibles afin de freiner la progression de l'infestation mais ils connaissent actuellement des limites significatives. Ainsi, la sélection et l'élevage d'abeilles naturellement résistantes au Varroa apparaît comme une solution très prometteuse. Plusieurs critères de sélection pour la résistance au Varroa ont été développés par des laboratoires de recherche. Le premier objectif de ce projet était donc de fournir à la filière des références techniques afin de mettre en oeuvre ces mesures de manière pertinente dans des conditions de production. Pour autant, actuellement, il n’existe pas de méthode pour estimer le potentiel de résistance d’une colonie de manière simple, fiable, rapide et sans un taux de parasitisme élevé. MOSAR avait donc également comme objectif d’avancer dans la mise au point de nouveaux outils à destination des techniciens et des apiculteurs : le développement d’un système de phénotypage simple du comportement VSH et la recherche de marqueurs génétiques de résistance. Ce travail a démarré par l’évaluation dans des conditions de production apicole classiques des méthodes permettant d’évaluer la résistance des colonies au Varroa, mises au point et validées dans des conditions expérimentales. Le suivi et le phénotypage de 120 colonies sur l’ensemble du projet a permis d’identifier les avantages et les inconvénients de chaque méthode pour une mise en oeuvre à grande échelle. L’expertise acquise a également permis d’optimiser ces méthodes en vue d’une utilisation par les apiculteurs tout en conservant la fiabilité indispensable en vue d’une utilisation en sélection. Des fiches techniques présentant ces différents critères en détaillant le matériel et les compétences nécessaires ainsi que les différentes étapes et les points critiques ont été diffusées largement. En parallèle, la mise au point d’une méthode utilisant des composés chimiques pour estimer la résistance d’une colonie au Varroa a nettement progressé. De même, la recherche de marqueurs génétiques de la résistance à Varroa s’est appuyée sur le projet MOSAR pour progresser sur plusieurs aspects méthodologiques. Ce projet a déjà ouvert la voie à l’intégration de critères de résistance au Varroa dans les programmes de sélection utilisés en apiculture et les travaux complémentaires en cours devraient amplifier cet impact à terme.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021 - Basso - InnovAgron.pdf (1.38 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03159732 , version 1 (04-03-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Benjamin B. Basso, Sonia E. Eynard, Alain Vignal, Maxime Beguin, Anne-Laure Guirao, et al.. MOSAR -Méthodes et Outils pour la Sélection d'Abeilles Résistantes à Varroa. Innovations Agronomiques, 2021, 82, pp.229-245. ⟨10.15454/zna6-4g12⟩. ⟨hal-03159732⟩
207 View
233 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More