L'actine, principale protéine contractile du muscle squelettique, est ciblée et dégradée par le système protéolytique ubiquitine-protéasome dépendant, dans des cellules et chez l'Homme - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Other Publications Revue d'Auvergne Year : 2013

L'actine, principale protéine contractile du muscle squelettique, est ciblée et dégradée par le système protéolytique ubiquitine-protéasome dépendant, dans des cellules et chez l'Homme

L'actine, principale protéine contractile du muscle squelettique, est ciblée et dégradée par le système protéolytique ubiquitine-protéasome dépendant, dans des cellules et chez l'Homme

Fichier principal
Vignette du fichier
Polge degradation Actine Revue dAuvergne.pdf (133.29 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03318523 , version 1 (10-08-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03318523 , version 1

Cite

Cécile Polge, Anne-Elisabeth Heng, A-E Heng, Marianne Jarzaguet, Sophie Ventadour, et al.. L'actine, principale protéine contractile du muscle squelettique, est ciblée et dégradée par le système protéolytique ubiquitine-protéasome dépendant, dans des cellules et chez l'Homme. Recherche en Nutrition en Auvergne, Contribution du CRNH et de ses équipes de Recherche, 2013. ⟨hal-03318523⟩
38 View
30 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More