Le bois, une innovation vieille de 400 millions d'années - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2021

Le bois une innovation vieille de 400 millions d'années

Le bois, une innovation vieille de 400 millions d'années

Abstract

Tous les grands groupes végétaux actuels (lycophytes, sphénophytes, fougères et plantes à graines ou spermatophytes) ont produit du bois de façon convergente durant leur histoire évolutive (Decombeix et al., 2019; Tomescu & Groover, 2019 ; Fig. 1). Cependant, sauf exception, seules les spermatophytes (gymnospermes et angiospermes) ont conservé cette potentialité. Les caractéristiques principales de ce tissu vasculaire complexe, issu d’un cambium et incluant des rayons, apparaissent au Paléozoïque dans un intervalle de temps allant du Dévonien au Permien. Nous présenterons la séquence d’apparition de ces caractéristiques à partir d’exemples de plantes anatomiquement conservées dont l’étude a été menée à partir de l’observation en microscopie de lames minces et de dépelliculations
Fichier principal
Vignette du fichier
GDR_Bois_2021_Meyer_Brigitte_AMAP.pdf (89.2 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03464247 , version 1 (03-12-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03464247 , version 1

Cite

Brigitte Meyer-Berthaud, Anne-Laure Decombeix. Le bois, une innovation vieille de 400 millions d'années. 10èmes journées scientifiques du GDR Sciences du Bois, Nov 2021, Montpellier, France. ⟨hal-03464247⟩
50 View
60 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More