Approche tridimensionnelle de la répartition spatiale du champignon mycorhizien à arbuscule sur racines transparisées - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

Approche tridimensionnelle de la répartition spatiale du champignon mycorhizien à arbuscule sur racines transparisées

(1) , (1, 2) , (1) , (1)
1
2
Mathilde Hériché
Daniel D. Wipf
Pierre-Emmanuel Courty

Abstract

L’imagerie tridimensionnelle d’échantillons volumineux est limitée par les phénomènes de réfraction et d’absorption de la lumière par les composants tissulaires (lipides, pigments...). Afin de limiter ses phénomènes et permettre l’acquisition d’image sur toute l’épaisseur d’une racine mycorhizée, il est nécessaire de rendre transparent les échantillons. Cela est possible en dépigmentant et en homogénéisant les différents indices de réfraction au sein du tissu, via des traitements chimiques. Cette technique, appelée transparisation, permet une analyse tridimensionnelle sur échantillon entier des structures d’intérêt marquées par fluorescence. Une vingtaine de techniques différentes de clarification des tissus sont basées sur ce principe. La plupart a été testée et optimisée pour la transparisation des tissus animaux, notamment des tissus mous tel que le cerveau. Bien que connus chez les plantes depuis plusieurs décennies, seules quelques méthodes récentes sont compatibles avec un marquage fluorescent, notamment TOMEI « Transparent Plant Organ Method for Imaging », utilisant le 2,2’-thiodiethanol (TDE) comme agent de transparisation ; ou encore le Clearsee, solution à base d’urée. Le point commun entre ces solutions est leur efficacité concernant la transparisation d’organes chlorophylliens (feuilles et tiges d’Arabidopsis thaliana). Toutefois, les données sont manquantes concernant l’éclaircissement des racines c’est pourquoi nous avons mis au point un protocole de transparisation racinaire sur la plante modèle Medicago truncatula et sur racines pigmentées de Vitis Vinifera. Après avoir obtenu un niveau de transparence satisfaisant, nous avons marqué le champignon mycorhizien à arbuscules Rhizophagus irregularis présent à l’intérieur de ces racines.
Not file

Dates and versions

hal-03714216 , version 1 (05-07-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03714216 , version 1

Cite

Mathilde Hériché, Christine Arnould, Daniel D. Wipf, Pierre-Emmanuel Courty. Approche tridimensionnelle de la répartition spatiale du champignon mycorhizien à arbuscule sur racines transparisées. 6èmes journées francophones des mycorhizes JFM6, Jun 2022, Dijon, France. ⟨hal-03714216⟩
20 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More