Comment savoir si une rétinopathie diabétique est bien stabilisée ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2019

Comment savoir si une rétinopathie diabétique est bien stabilisée ?

(1, 2)
1
2

Abstract

La rétinopathie diabétique (RD) est responsable de lésions microvasculaires et d’une dysfonction rétinienne d’évolution progressive. Elle est secondaire à l’exposition chronique à l’hyperglycémie et à d’autres facteurs de risque, comme l’hypertension artérielle, qui entraînent des cascades de changements biochimiques et physiologiques. Elle peut être responsable de complications cécitantes telles que l’hémorragie du vitré, le décollement de rétine tractionnel ou le glaucome néovasculaire. Afin qu’elle n’évolue vers de telles pathologies, il est important de la stabiliser par l’équilibration des facteurs de risque systémiques (optimisation glycémique et tensionnelle), parfois par la réalisation d’une photocoagulation panrétinienne (PPR) et/ou, plus récemment, par des injections d’anti-VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor).
Not file

Dates and versions

hal-03745720 , version 1 (04-08-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03745720 , version 1

Cite

Catherine Creuzot-Garcher. Comment savoir si une rétinopathie diabétique est bien stabilisée ?. Les Cahiers d'Ophtalmologie, N° 230, , pp.1-7, 2019. ⟨hal-03745720⟩
2 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More