Modalités d'allongement et morphologie des pousses annuelles chez le noyer commun, Juglans regia L. 'Lara' (Juglandaceae) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Canadian Journal of Botany Year : 1998

Modalités d'allongement et morphologie des pousses annuelles chez le noyer commun, Juglans regia L. 'Lara' (Juglandaceae)

(1) , (1) , ,
1
Isabelle Ducousso
  • Function : Author
Éric Germain
  • Function : Author

Abstract

Shoot extension during a growth season has been investigated in three morphological types of floriferous annual shoots (monocyclic with or without a small axis with immediate development and bicyclic) on four types of parental branches within 4-year-old Juglans regia L. 'Lara' growing in the south-west of France. The morphological type of parental branches has an influence on the time of inception of monocyclic shoot extension. No correlation has been found between the parental shoot length and monocyclic shoot length, while a positive correlation has been found between parental shoot length and bicyclic shoot length. Bicyclic annual shoots expand during two successive flushes : in spring and summer, respectively. The intra-annual resting phase results in the presence of a series of cataphylls in the median part of the shoots. Spring shoots and summer shoots may be distinguished by variations in form and in number of foliar organs. Annual shoots exhibiting an acrotonic axis with immediate development or a summer shoot generally possess greater extension periods and lengths of spring shoots than the unbranched ones.Key words: Juglans regia 'Lara', persian walnut, shoot extension, primary growth, morphology, annual shoot.
Chez Juglans regia L. 'Lara', des observations bihebdomadaires de l'allongement de trois types morphologiques de pousses annuelles florifères (monocycliques, avec ou sans petit axe à développement immédiat, et bicycliques) en fonction de quatre types de rameaux porteurs ont été réalisées sur des arbres âgés de 4 ans, au cours d'une saison de croissance, dans le Sud-Ouest de la France. Chez les arbres étudiés, l'influence du type de rameau porteur apparaît essentiellement sur les dates de début d'allongement des pousses annuelles monocycliques. La longueur des pousses porteuses n'est pas corrélée à la longueur des pousses monocycliques nouvellement émises, mais elle l'est avec la longueur des pousses bicyliques portées. Chez les pousses florifères bicycliques, deux vagues d'allongement successives, l'une printanière et l'autre estivale ont été décrites au cours d'un cycle annuel de croissance. L'interruption intra-annuelle de l'allongement se traduit par la présence d'une série de cataphylles séparées par des entre-noeuds courts. Les pousses printanières se différencient des pousses estivales par la structure et le nombre d'organes foliaires émis. L'influence de la durée d'allongement, de la longueur et du nombre de feuilles de la pousse printanière sur l'édification d'un rameau acrotone à développement immédiat suivie ou non d'une pousse estivale a été étudiée.Mots clés : Juglans regia 'Lara', noyer commun, allongement, croissance primaire, morphologie, pousse annuelle.
Not file

Dates and versions

hal-03766924 , version 1 (01-09-2022)

Identifiers

Cite

Sylvie-Annabel Sabatier, Daniel Barthélémy, Isabelle Ducousso, Éric Germain. Modalités d'allongement et morphologie des pousses annuelles chez le noyer commun, Juglans regia L. 'Lara' (Juglandaceae). Canadian Journal of Botany, 1998, 76 (7), pp.1253-1264. ⟨10.1139/b98-055⟩. ⟨hal-03766924⟩
4 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More