Recommandations ESUR sur l’utilisation des produits de contraste : enquête de pratique, revue et commentaire par le CJN, le FIRN et la SFNDT - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Néphrologie & Thérapeutique Year : 2021

Recommandations ESUR sur l’utilisation des produits de contraste : enquête de pratique, revue et commentaire par le CJN, le FIRN et la SFNDT

(1) , (2) , (3) , (4, 5) , (6) , , (7) , (8)
1
2
3
4
5
6
7
8

Abstract

Contrast media administration is classically considered to cause or worsen kidney failure. Recent data may moderate this assertion. The European Society of Urogenital Radiology recently published guidelines re-evaluating the precautions before administering contrast media. The present work evaluates the practice of French nephrologists, and provides a commentary on these recommendations based on an updated review of the literature. We conducted survey among French nephrologists, using an electronic questionnaire distributed by the Societe Francophone de Nephrologie, Dialyse et Transplantation, the French Intensive care Renal Network and the Club des Jeunes Nephrologues. 266 responses were collected. The European Society of Urogenital Radiology guidelines are poorly known among the panel of nephrologists. Their practices differ from the guidelines by the more frequent and earlier implementation of measures to prevent renal failure post contrast media. In accordance with the guidelines, hydration is prescribed as a first-line preventive measure, mainly with saline and bicarbonate. Inhibitors of the renin-angiotensin-aldosterone system are frequently discontinued before an injection of contrast media, contrary to what is recommended. In conclusion, the European Society of Urogenital Radiology guidelines, which the working group endorses, but which are still too little known and applied in clinical nephrology in France, prompt nephrologists to lift some of the restrictions on the use of PCI as well as on the continuation of ARS inhibitors before injecting PCI. (C) 2020 Societe francophone de nephrologie, dialyse et transplantation.
L’injection d’un produit de contraste iodé est classiquement considérée comme un facteur de l’apparition ou de l’aggravation d’une insuffisance rénale. Des données récentes viennent cependant tempérer cette opinion. L’European Society of Urogenital Radiology a récemment publié des recommandations réévaluant les précautions à prendre avant l’administration de produits de contraste. Ce travail propose une évaluation des pratiques des néphrologues français et un commentaire de ces recommandations fondé sur une revue de la littérature. Nous avons mené une enquête de pratique par voie électronique, par l’intermédiaire d’un questionnaire électronique diffusé par la société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation, le French Intensive care Renal Network et le club des jeunes néphrologues. Nous avons obtenu 266 réponses. Les recommandations de l’European Society of Urogenital Radiology sont peu connues du panel de néphrologues interrogés. Les pratiques rapportées diffèrent de ces recommandations par la mise en place plus fréquente, et pour un stade moins avancé d’insuffisance rénale chronique, de mesures de prévention de l’insuffisance rénale post-produit de contraste iodé. Conformément aux recommandations, l’hydratation est utilisée en première intention, principalement par soluté salé isotonique et bicarbonate de sodium. Les inhibiteurs du système rénine-angiotensine-aldostérone sont fréquemment arrêtés avant une injection de produit de contraste, contrairement à ce qui est préconisé. En conclusion, les nouvelles recommandations de l’European Society of Urogenital Radiology, que le groupe de travail fait siennes, mais qui sont encore trop peu connues et appliquées en néphrologie clinique en France, incitent les néphrologues à lever certaines des restrictions à l’utilisation des produits de contraste iodés ainsi qu’à la poursuite des inhibiteurs du système rénine-angiotensine-aldostérone avant l’injection des produits de contraste iodés.
Not file

Dates and versions

hal-03773002 , version 1 (08-09-2022)

Identifiers

Cite

Louis de Laforcade, Mickaël Bobot, Marie-France Bellin, Olivier Clément, Steven Grangé, et al.. Recommandations ESUR sur l’utilisation des produits de contraste : enquête de pratique, revue et commentaire par le CJN, le FIRN et la SFNDT. Néphrologie & Thérapeutique, 2021, 17 (2), pp.80-91. ⟨10.1016/j.nephro.2020.10.011⟩. ⟨hal-03773002⟩
17 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More