Dynamique des cellules satellites Pax7+ chez la truite arc en ciel - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Dynamique des cellules satellites Pax7+ chez la truite arc en ciel

Abstract

La croissance du muscle squelettique résulte de la formation de nouvelles fibres musculaires (hyperplasie) et de l’augmentation de leur diamètre (hypertrophie). Alors que l’hyperplasie cesse autour de la naissance chez les mammifères, chez les poissons de grande taille, comme la truite, elle perdure tout au long de la croissance post-larvaire. Les processus d’hyperplasie et d’hypertrophie requièrent la prolifération, la différenciation puis la fusion de cellules souches musculaires aussi appelées cellules satellites. Celles-ci se caractérisent notamment par l’expression du gène Pax7 qui sert communément de marqueur moléculaire pour les localiser et les quantifier dans différentes conditions physiologiques. Grâce à une nouvelle technique d’hybridation in situ (RNAScope®), extrêmement sensible et spécifique, nous avons pu visualiser les cellules satellites au cours du développement, de la régénération musculaire et de la croissance. Ainsi à la fin de la somitogenèse (14-19dpf), l’expression de Pax7 est restreinte au dermomyotome, puis apparaissent progressivement des cellules Pax7+ au sein du myotome profond environ une semaine avant l’éclosion (24-26 dpf). Les cellules satellites Pax7+ sont ensuite localisées dans le muscle, adossées aux fibres musculaires sous la lame basale. Lors de la régénération musculaire induite par lésion, l’expression de Pax7 est fortement stimulée et associée à une augmentation de la densité de cellules satellites dans la zone de lésion. Enfin, nous avons observé une forte diminution de la densité de cellules satellites Pax7+ lors de la croissance des truites (de 10g à 2kg). En conclusion, les cellules satellites apparaissent avant l’éclosion et se positionnent le long de la fibre musculaire, puis leur nombre décroît rapidement lors de la croissance post-larvaire.
No file

Dates and versions

hal-03776041 , version 1 (13-09-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03776041 , version 1

Cite

Cécile Ralliere, Sabrina Jagot, Nathalie Sabin, Jérôme Bugeon, Jean-Charles Gabillard. Dynamique des cellules satellites Pax7+ chez la truite arc en ciel. StemPHASE, Jun 2022, Rennes, France. ⟨hal-03776041⟩
42 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More