Influence de la densité urbaine et de la démographie sur les pertes en eau des réseaux de distribution d'eau potable en Gironde - Démo–Pertes : Rapport Final - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2022

Influence de la densité urbaine et de la démographie sur les pertes en eau des réseaux de distribution d'eau potable en Gironde - Démo–Pertes : Rapport Final

Abstract

Le SMEGREG et l’INRAE ont conclu un contrat de recherche qui porte en particulier sur l’analyse de l’influence de la densité urbaine et de la démographie sur la performance des réseaux et l’évolution des volumes de pertes. Faisant suite aux travaux menés dans la première partie de l’étude qui ont permis de bâtir un référentiel actualisé de l’indice linéaire des volumes non-comptés en fonction de la densité d’abonnés les investigations détaillées dans ce rapport consistent en une approche locale menée à l’échelle de Bordeaux Métropole pour estimer les ordres de grandeur et les déterminants de l’impact de la démographie sur l’évolution des pertes en eau potable du réseau de distribution. L’approche repose sur le croisement géographique des informations patrimoniales présentent dans le SIG du service des eaux, des données démographiques de l’INSEE à l’échelle de l’IRIS et de l’inventaire biophysique de l’occupation des sols CORINE Land Cover. Ces informations, recueillies sur la période 2006-2018 ont principalement été exploitées sur la période 2010-2018. Après avoir réparti les IRIS dans cinq classes d’occupation des sols construites pour indiquer l’intensité et la forme de l’urbanisation, l’analyse rétrospective des données a montré que de façon systématique, les infrastructures croissent moins vite que la population et que le type d’occupation des sols a un fort impact sur le lien entre la démographie et l’évolution du réseau (notamment mesurée en quantité d’élément du réseau par habitant). Un exercice de projection dans le futur a ensuite été mené en s’appuyant sur des hypothèses de croissance de population et la modélisation du volume mis en distribution de l’étude de prospective de la demande réalisée par le SMEGREG et ses partenaires. En faisant l’hypothèse que la performance du service d’eau potable en matière de maitrise des pertes en eau reste en 2035 au même niveau que celle mesurée en 2018, le volume des pertes en eau du réseau augmenterait quatre fois moins vite que le nombre d’habitants tandis que le volume consommé par les usagers s’accroitrait dans des proportions proches de celles de la population.  
Fichier principal
Vignette du fichier
Demo-Pertes_RapportFinal_2022.pdf (748.41 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03836759 , version 1 (02-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03836759 , version 1

Cite

Eddy Renaud, Alain Husson, Bruno de Grissac, Patrick Eisenbeis. Influence de la densité urbaine et de la démographie sur les pertes en eau des réseaux de distribution d'eau potable en Gironde - Démo–Pertes : Rapport Final. SMEGREG; INRAE UR ETTIS. 2022. ⟨hal-03836759⟩
30 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More