Lidocaïne ou Procaïne pour l ’anesthésie locale ou locorégionale des bovins - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Bulletin des G.T.V. Year : 2022

Lidocaïne ou Procaïne pour l ’anesthésie locale ou locorégionale des bovins

(1) , (2) , (1) , (2)
1
2

Abstract

A ce jour, la procaïne à 2% est le seul anesthésique local disposant d ’une AMM pour réaliser des anesthésies locales ou locorégionales chez les bovins. La lidocaïne à 2% est toutefois encore utilisée de façon fréquente. Si des LMR ont été fixées récemment pour cette dernière (ce qui n ’était pas le cas depuis l ’arrêt des AMM au début des années 2000), il reste aujourd ’hui considéré que le vétérinaire prescripteur doit tenir compte de l ’avis du CVMP de 2015 et prescrire pour la lidocaïne un délai d ’attente de 15 jours (du fait d ’un métabolite toxique) pour le lait et de 28 jours pour la viande en production bovine. Pour la procaïne à 2%, les doses ont pu être précisées dans des études récentes menées à Oniris et confirment le doublement nécessaire des doses (et donc des volumes administrés) par rapport aux doses classiques utilisées avec la lidocaïne à 2%.
Not file

Dates and versions

hal-03837991 , version 1 (03-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03837991 , version 1

Cite

Raphaël Guatteo, Emeline Poirier, Anne Relun, Gwenola Touzot-Jourde. Lidocaïne ou Procaïne pour l ’anesthésie locale ou locorégionale des bovins. Bulletin des G.T.V., 2022, 108, pp.49-54. ⟨hal-03837991⟩

Collections

INRA UNAM INRAE
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More