Automation of measurement of sucklers cows milk production - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Automation of measurement of sucklers cows milk production

Automatisation de la mesure de la production laitière des vaches allaitantes

(1) , (1) , (1) , (1)
1

Abstract

The productivity of suckler cows depends closely on the number of weaned calves per cow and their weight, as they are sold on the basis of the latter. As supplementary feeding of concentrates can start very early, even from the age of 3 months, it has become a preferred way to secure weight production. The reduction of feed costs requires maintaining and/or developing the milk potential of suckler cows. This is the purpose of a project aimed at developing a validated reference model capable of predicting the milk production of VAs over 9 months and at having more information in the field concerning the measurement of milk drunk by the calf. To quantify the milk production of the calf, the method based on weighing the calf before and after suckling remains the reference technique. This method, which is simple to set up, requires time and manpower, and is rarely carried out, and only on an experimental station. Thanks to automatic weighing and electronic identification of the animals, an alternative is emerging that could be developed in all experimental farms and become the reference method. The principle of this method is to let the calf suckle its mother freely with a compulsory passage between its resting pen and that of its mother. Weighing data collected automatically is processed by computer to estimate milk production. A prototype weighing system was designed and tested during 7 consecutive winters on 101 cows (71 Charolais (CH) and 30 Salers (SA)). The average weight of the cows was 790 ± 64 kg for CH and 750 ± 83 kg for SA. The cows and calves were fed grass-based fodder, the calves did not receive any concentrate. In order to validate the system, each winter was divided into 6 consecutive 14-day periods. From calving to the 5th month of lactation, the LF was quantified alternatively according to the reference method (4 days, 2 feedings per day) or according to the 10-day free-feeding scheme with automatic weighing at each pen change. An algorithm was developed to transform the weights of the calves available over 24 hours into milk production (kg milk/d).The calves suckled 3.1 ± 1.5 times/d during the first period compared to 4.5 ± 1.7 during the last period. The PL estimated by the device was 8.3 ± 2.1 kg/d for SA vs. 6.9 ± 1.3 kg/d for CH, with a good correlation with the reference method (r² from 0.80to 0.74 from period 1 to 6). Total milk production differed by breed: 1840 ± 355 kg in Charolais and 2250 ± 470 kg in Salers. The average daily weight gain (ADWG) of the calves was 900 g for Ch vs 1000g for SA. Better milk production led to a GMQ of 60 to 80 g/l of milk drunk more, corresponding to a 70 kg gain in live weight for a lactation of 2300 kg vs 1200 kg.
La productivité des élevages bovins allaitants dépend étroitement du nombre de veaux sevrés par vache et de leur poids, car leur prix de vente est fortement lié à ce dernier critère. La distribution complémentaire d’aliments concentrés pouvant débuter depuis l’âge de 3 mois, elle est devenue une manière privilégiée de sécuriser la production pondérale. Hors, le lait est l’élément clé de l’alimentation du veau, la réduction des charges alimentaires nécessite donc de maintenir et/ou de développer le potentiel laitier des vaches allaitantes (VA). C’est l’objet d’un projet visant à développer un modèle de référence validé, apte à prédire la production de lait de la VA sur 9 mois et à disposer sur le terrain d’une information plus étoffée concernant la mesure du lait bu par le veau. Pour quantifier la production laitière de la VA, la méthode basée sur la pesée du veau avant et après la tétée reste la technique de référence. Cette méthode simple à mettre en place, demande du temps et de la main-d’oeuvre, elle est peu réalisée et uniquement en station expérimentale. Grâce à l’automatisme de pesées et à l’identification électronique des animaux, une alternative se dessine qui pourrait se développer plus largement et devenir méthode de référence. Le principe de cette méthode est de laisser le veau téter sa mère librement avec un passage obligatoire entre son parc de repos et celui de sa mère. Les poids enregistrés font l’objet d’un traitement informatique pour estimer la production laitière. Un prototype de pesée a été conçu et testé pendant 6 hivers consécutifs sur 101 vaches (71 charolaises (CH) et 30 salers (SA)). Le poids moyen des vaches était de 790 ± 64 kg pour CH et 750 ± 83 kg pour SA. Les vaches et les veaux ont été nourris avec du fourrage à base d'herbe, les veaux n'ont pas reçu de concentré. Afin de valider le dispositif, chaque hiver a été découpé en 6 périodes consécutives de 14 jours. Du vêlage jusqu’au 5e mois de lactation, la PL a été quantifiée alternativement selon la méthode de référence (CL) (4 jours, 2 tétées par jour) ou selon le dispositif sur 10 jours de tétées libres (TL) avec une pesée automatique à chaque changement de parc. Un algorithme a été développé pour traduire les poids des veaux mesurés sur une période de 24 h, en production laitière (kg lait/j). Les veaux ont tété 3,1 ± 1,5 fois/j durant la première période contre 4,5 ± 1,7 pour la dernière. La PL estimée par le dispositif était de 6,9 ± 1,3 kg/j pour CH vs 8,3 ± 2,1 kg/j pour SA, avec une bonne corrélation avec la méthode de référence (r² de 0,80 à 0,74 de période1 à 6). La production de lait totale diffère selon la race : 1840 ± 355 kg en Charolais et 2250 ± 470 kg en Salers. Le Gain de poids Moyen Quotidien (GMQ) des veaux était de 900 g pour CH, 1000g pour SA. Une meilleure production laitière conduit à un GMQ de 60 à 80g/l de lait bu en plus, correspondant à 70 kg de gain de poids vif pour une lactation de 2300 kg vs 1200 kg. Ce dispositif est aujourd’hui validé et réplicable. Il sera étendu à d’autres stations expérimentales bovines allaitantes afin d'élargir à d’autres races la mesure de la production de lait, d'affiner l'indexation des qualités maternelles qui pourront être intégrées aux stratégies d'élevage et aux schémas de sélection.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022_Sepchat 3 R.pdf (349.69 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03898888 , version 1 (14-12-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03898888 , version 1

Cite

Bernard Sepchat, Marc Barbet, Pierre Chalier, Pascal d'Hour. Automatisation de la mesure de la production laitière des vaches allaitantes. 26. Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants (3R 2022), Dec 2022, Paris, France. ⟨hal-03898888⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More