Perception of genome editing in farm animals by livestock stakeholders - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Perception of genome editing in farm animals by livestock stakeholders

L'édition du génome et ses applications à l'élevage : à la croisée des controverses

(1, 2, 3) , (4, 5) , (4) , (6) , (1) , (5)
1
2
3
4
5
6

Abstract

Since 2012, the development of the Crispr-Cas9 system, genome editing (GE) tools have gained a major place in biological research for its simplicity of using. At this moment, the use of this technology is nevertheless not allowed on farm animals, and the application of GE in agriculture is controversial. The objective of this study was to better understand the positions of the actors of the livestock sector with respect to the use of genome editing techniques, that is to say to better understand their arguments and justifications. A qualitative survey by semi-directive interviews was conducted with different actors of the livestock sector. A total of 48 people were interviewed, the respondents belonged to four sectors (ruminants, pigs, poultry and aquaculture). Uncertainties on which the controversy is built are linked to the technology, its impact on the environment and biodiversity, on animals and on its socio-political impact. Our results allowed us to establish a typology of stakeholders in five categories (opponent, sceptical, cautious, enthusiastic, and convinced) and to characterize the main arguments associated with the position of the different stakeholders.
En 2012, la découverte du système CRISPR-Cas9, outil d'édition du génome offrant la possibilité d'inactiver, de muter, de substituer ou d'insérer un gène dans un organisme vivant, a fait date au sein de la communauté scientifique par sa simplicité d'utilisation. Pour l'instant, l'emploi de cette technique sur les animaux d'élevage n'est pas autorisé en Europe, mais certaines applications sont possibles dans d'autres pays. Nos travaux visent à analyser la manière dont ces Nouvelles Technologies Génétiques (NTG) et leurs applications potentielles à l'élevage sont perçues, c'est-à-dire à mieux cerner les justifications, arguments et enjeux des différentes parties prenantes. L'enquête a consisté à conduire 48 entretiens semi-directifs avec des acteurs de la filière sélection génétique, du monde agricole, des représentants de la société civile et des pouvoirs publics. Nous nous sommes intéressés à une diversité de filières (ruminants, porcine, avicoles et aquacoles) aux problématiques variées, ainsi qu'à plusieurs applications concrètes de ces technologies possibles en élevage. Les principales incertitudes soulevées par les acteurs recouvrent tout d'abord les impacts des NTG sur l'environnement, la biodiversité et sur les animaux eux-mêmes, mais aussi des aspects sociopolitiques. La typologie des acteurs enquêtés fait apparaître cinq profils d'acteurs selon leur positionnement vis-à-vis des NTG : les « réfractaires », les « sceptiques », les « convaincus », les « enthousiastes » et les « prudents ».
Fichier principal
Vignette du fichier
3R_Delanoue-et-al-2022.pdf (559.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03934783 , version 1 (11-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03934783 , version 1

Cite

Elsa Delanoue, Raphaëlle Duclos, Michel Sourdioux, Laurent Journaux, Anne-Charlotte Dockès, et al.. Perception of genome editing in farm animals by livestock stakeholders. Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants (3R), Institut de l'Elevage (Idele); INRAE, Dec 2022, Paris, France. 5p. ⟨hal-03934783⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More