Etude de la tolérance à la chaleur des bovins par l’étude des interactions entre génotype et indice température-humidité sur la production et la santé de la mamelle en race Montbéliarde - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Etude de la tolérance à la chaleur des bovins par l’étude des interactions entre génotype et indice température-humidité sur la production et la santé de la mamelle en race Montbéliarde

Abstract

This study aimed to estimate the effect of temperature-humidity index (THI) and the magnitude of genotype-by-THI interactions on milk production traits and on somatic cell score in Montbéliarde cows. Test-day records from first and second lactations from 2016 to 2020 were associated with the average THI of the three days before the test-day record. A total of 446,717 test-day records from 55,650 cows in first lactation and 457,516 testday records from 58,229 cows in second lactation were analyzed. The evaluation of the average effect of THI, estimated with an animal mixed model, indicated that the THI allowing optimal performances varies according to the trait considered but is always equal or lower than 55 (ie ~ 12-13°C). Individual responses to THI were estimated with random regression models. Regardless of parity and stage of lactation, genetic correlations between the same trait at different THI are greater than 0.80 and most are above 0.90, suggesting that genotype-by-THI interactions are weak for production and for udder health traits. Nevertheless, the trajectories of the breeding value show some rerankings under heat stress conditions (high THI), indicating that some animals would be more adapted than others to produce despite high temperatures.
L’objectif de cette étude était d'estimer l'effet de l'indice température-humidité (THI) et l'ampleur des interactions entre le génotype et le THI sur les caractères de production laitière et le score de cellules somatiques en race Montbéliarde. Les contrôles laitiers élémentaires de première et deuxième lactations collectés entre 2016 à 2020 ont été associés au THI moyen des trois jours précédant le jour de contrôle dans la commune de l’exploitation. Au total, 446 717 contrôles laitiers de 55 650 vaches en première lactation et 457 516 contrôles de 58 229 vaches en deuxième lactation ont été analysés. L'évaluation de l’effet moyen du THI, estimé à l'aide d'un modèle mixte animal, a montré que le THI permettant les performances optimales est variable selon le caractère considéré mais qu’il est toujours inférieur ou égal à 55 (soit 12-13°C). Les réponses individuelles au THI ont été estimées par des modèles de normes de réaction basés sur des régressions aléatoires. Quel que soit le rang et le stade de la lactation, les corrélations génétiques entre un même caractère à différents THI sont supérieures à 0,80 et la plupart sont supérieures à 0,90, ce qui suggère que les interactions génétique-THI sont faibles pour les caractères de production et de santé de la mamelle. Néanmoins, les trajectoires des valeurs génétiques montrent quelques reclassements en condition de stress thermique (THI élevé), indiquant que certains animaux seraient plus adaptés que d’autres à produire malgré des températures élevées.

Domains

Animal genetics
Fichier principal
Vignette du fichier
Vinet2022_3R.pdf (885.06 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04033244 , version 1 (17-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04033244 , version 1

Cite

Aurélie Vinet, Sophie Mattalia, Vallée Roxane, Christine Bertrand, Patrick Bertuzzi, et al.. Etude de la tolérance à la chaleur des bovins par l’étude des interactions entre génotype et indice température-humidité sur la production et la santé de la mamelle en race Montbéliarde. 26ème Rencontres Recherches Ruminants, Idele-Inrae, Dec 2022, Paris, France. pp.191-195. ⟨hal-04033244⟩
58 View
26 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More