RENOSAUM : Rénovation de la stratégie de gestion du saumon en Bretagne Rapport final - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Reports (Contract/Project Report) Year : 2022

RENOSAUM : Rénovation de la stratégie de gestion du saumon en Bretagne Rapport final

Abstract

L’OFB, INRAE et l’UPPA, en collaboration avec l’association Bretagne Grands Migrateurs (BGM), ont décidé d’œuvrer conjointement via le projet RENOSAUM (Rénovation de la stratégie de gestion du saumon en Bretagne) afin de réviser la stratégie de gestion des populations de saumon en Bretagne et plus particulièrement la régulation de son exploitation par pêche à la ligne en rivière. Ce projet a été mené sur une période de 5 ans de 2016 à 2021 au sein du Pôle de R&D MIAME sur les poissons migrateurs amphihalins, en concertation avec les gestionnaires et les pêcheurs dans le cadre de groupes techniques du COGEPOMI Bretagne. Le projet RENOSAUM a pour objectifs : 1 - de revenir sur la notion de limite de conservation en proposant une nouvelle définition opérationnelle plus claire et lisible, levant l’ambiguïté actuelle entre conservation et optimisation de l'exploitation par pêche. 2 – de valoriser pleinement l'ensemble des nouvelles données disponibles que ce soit (i) sur les cours d'eau observatoire de l'ORE DiaPFC, en capitalisant sur un précédent travail mené dans le cadre du pôle R&D MIAME (mise à jour des estimations d'effectifs des populations de saumon sur l'ORE DiaPFC et la Bresle), ou (ii) à l'échelle de la Bretagne via le suivi des captures par pêche à la ligne (CNICS), mais surtout via le réseau de surveillance du recrutement en juvéniles de l'année initié conjointement par INRAE et l’OFB à la fin des années 1990 et développé depuis par les FDPPMA bretonnes sous la coordination de BGM. 3 – de revisiter le système de régulation de l'exploitation en privilégiant (i) sa simplification de mise en œuvre pour le rendre plus compatible avec les moyens humains actuellement disponibles en matière de contrôle de l'exploitation par pêche, (ii) sa robustesse vis à vis de la variabilité naturelle imprévisible à l'origine des fortes fluctuations des populations de saumon et des erreurs aléatoires de mise en œuvre inhérentes à tout système de gestion, et in fine (iii) sa lisibilité pour l'ensemble des acteurs afin d'accroître son acceptabilité, en particulier pour ceux pour qui il représente une contrainte dans le libre exercice de leur activité, à savoir les pêcheurs. Le projet RENOSAUM est à ce jour un exercice sans précédent en France (et sans doute au- delà) d’aide à la décision pour la gestion des populations de saumon, à la fois par l’ampleur du travail réalisé, la quantité de données valorisée, sa prise en compte des recommandations internationales (OCSAN en particulier), et le dialogue continu entre scientifiques et acteurs de la gestion des populations de saumon qui a gouverné son déroulement. Il a permis de disposer aujourd’hui, pour les 18 principales rivières à saumon de Bretagne, de nouvelles connaissances concernant : - l’abondance du recrutement en juvéniles (section II) et des retours d’adultes (section I) ; - le régime d’exploitation du saumon en Bretagne par la pêche à la ligne (section I) ; - les mécanismes de renouvellement des générations au sein des populations étudiées (sections III et IV). Ces nouvelles connaissances couvrent une période de plus trois décennies (1987-2020) et ont servi de socle pour : - l’établissement de nouvelles limites de conservation pour chacune des populations étudiées, reposant elles-mêmes sur une définition renouvelée de la conservation (section V), - une analyse comparative d’un très large ensemble de scénarios de régulation de l’exploitation (section VI). De nouvelles méthodes et outils ont aussi été élaborés au cours du projet, essentiellement dans le domaine de la modélisation, qui sont maintenant disponibles pour actualiser et étendre à l’avenir le travail déjà réalisé. L’objectif premier du projet RENOSAUM était d’éclairer les décisions que les instances de gestion, le COGEPOMI Bretagne en premier lieu, devront prendre in fine pour renouveler la régulation de l’exploitation du saumon en Bretagne. L’analyse comparative des scénarios de régulation de la pêche à la ligne dans les cours d’eau bretons est ainsi le produit final le plus important du projet. Les scénarios sont comparés selon leurs performances en matière de conservation, dont la priorité est mise en avant, et d’exploitation. L’analyse s’appuie sur une nouvelle définition de la conservation, objet d’un consensus parmi les parties prenantes représentées au sein du COGEPOMI Bretagne, reposant à fois sur la maitrise du risque de faible recrutement et l’équilibre castillon vs saumon de printemps du prélèvement (c.-à-d. non sélectivité de l’exploitation). Ses principaux enseignements peuvent être résumés par les points suivants : - pour quatre cours d’eau (Leff, Yar, Queffleuth et Mignonne), aucun scénario (c.-à-d. même en l’absence de prélèvement) ne permet de respecter la conservation, par défaut de conformité avec le premier critère utilisé (c.-à-d. maitrise du risque de faible recrutement). - pour les 14 autres cours d’eau considérés, les conditions actuelles d’intensité de l’exploitation et de renouvellement des populations ne requièrent pas de contraindre l’exploitation des castillons au-delà des dates de pêches actuelles incluant une prolongation automnale. - selon les cours d’eau, il convient de contenir l’exploitation des saumons de printemps plus ou moins fortement, en premier lieu pour satisfaire au second critère de conservation (c.-à-d. équilibre du prélèvement), et éventuellement pour réduire la variabilité des prélèvements. - selon que la stabilité des prélèvements est considérée ou non comme un critère pertinent du point de vue de l’exploitation, les scénarios les plus performants relèvent uniquement d’une régulation par TACs ou peuvent inclure un contrôle par des dates de pêches, plus restrictives que celles en vigueur actuellement pour les saumons de printemps.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022_Rapport_final_RENOSAUM.pdf (20.43 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04055849 , version 1 (03-04-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04055849 , version 1

Cite

Etienne Prévost, Clément Lebot. RENOSAUM : Rénovation de la stratégie de gestion du saumon en Bretagne Rapport final. OFB; INRAE; UPPA; Association Bretagne Grands Migrateurs. 2022, 146 p. ⟨hal-04055849⟩
99 View
12 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More