Ecrit : du stress des animaux d’élevage à l’immuno-psychiatrie - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Book Sections Year : 2018

Ecrit : du stress des animaux d’élevage à l’immuno-psychiatrie

Abstract

Je n’avais pas grande vocation à faire des études vétérinaires initialement. J’ai grandi à Madagascar qui était à l’époque encore une colonie française. Mon père était économe au lycée Gallieni de Tananarive et j’avais parmi mes camarades de classe un garçon dont les parents avaient décidé qu’il préparerait le concours d’entrée aux écoles vétérinaires. Je n’ai jamais trop su le pourquoi de ce choix, sinon que son père était passionné par la chasse. Quoiqu’il en soit, sur la base de mes bonnes notes en biologie et mon intérêt pour les différentes espèces animales - y compris un chien et quelques chats - qui habitaient notre maison, mes parents ont trouvé que c’était une bonne idée pour moi aussi. C’est ainsi que j’ai préparé le concours au lycée Fermat à Toulouse après notre retour en France et que je me suis retrouvé à l’École nationale vétérinaire de Toulouse, sans savoir vraiment ce qu’était un vétérinaire. Je dois avouer que mes études de vétérinaire ne m’ont pas vraiment passionné, en raison de leur caractère très scolaire. Fort heureusement, j’ai eu la possibilité de m’engager dans une carrière de recherche dès ma sortie de l’école en 1967, à l’âge de 23 ans. Le laboratoire de Pharmacologie -Toxicologie venait d’être créé à Toulouse par le département de Recherches vétérinaires de l’Inra. Ce laboratoire n’existait alors que sur le papier. Mais son directeur, Claude Labouche, chargé de cours à l’École, pouvait déjà recruter. J’ai d’autant moins hésité à accepter son offre de rentrer à l’Inra que ses cours de neurophysiologie étaient les seuls qui m’intéressaient. Cinquante après, je continue dans la voie Jacques Poly disait volontiers qu’il n’aimait guère les chercheurs qui creusent leur trou tout au long de leur vie en oubliant le point de départ de leur recherche. Mon itinéraire a été très différent, peut-être en raison de mon défaut de véritable ancrage dans le monde vétérinaire. Ma thématique n’a cependant pas été construite de bric et de broc même si les thèmes que je vais évoquer sont très diversifiés, puisqu’ils vont du stress des animaux d’élevage à la psychiatrie. Mon propos est de montrer la continuité de la pensée qui est à l’origine de cet itinéraire très diversifié.
Fichier principal
Vignette du fichier
archorales-19-ecrit-2-robert-dantzer-1.pdf (408.64 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04150811 , version 1 (04-07-2023)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-04150811 , version 1

Cite

Robert Dantzer. Ecrit : du stress des animaux d’élevage à l’immuno-psychiatrie. Les métiers de la recherche, 19, Edition INRAE, pp.168-179, 2018, Archorales, 978 273 801 4276. ⟨hal-04150811⟩
4 View
2 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More