Santé de l'appareil locomoteur : Mécanismes globaux musculo-squelettiques, effets des nutriments - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Innovations Agronomiques Year : 2013

Health of the musculoskeletal system: effects of nutrients, general mechanisms of action

Santé de l'appareil locomoteur : Mécanismes globaux musculo-squelettiques, effets des nutriments

Véronique Coxam
Marie-Jeanne Davicco
  • Function : Author
  • PersonId : 1015084
Yohann Wittrant

Abstract

Feeding the elderly is a central concern of the Authorities because it is a major determinant of the quality of health and life during aging. Obviously, conventional therapeutic strategies for management of chronic age-related diseases, whether curative or palliative, are insufficient. Implementation of nutritional prevention and nutritional support is a social and economic emergency to improve the quality of life of the elderly, by helping them maintain their independence and a satisfactory social integration. In addition, as part of a multimodal approach to health, a holistic taking account of the problems posed by aging is essential. Indeed, at the body level, the establishment of a pathological context with age is correlated with deregulation of protein, lipid, carbohydrate and phospho-calcic metabolism, leading to impairement of the musculoskeletal system, wich is particularly disabling. This greatly accelerates the entry into dependency and even leads to increased mortality (> 25%). These disorders are characterized by demineralization of the skeleton (osteopenia) and altered trabecular architecture leading to osteoporosis and, as far as muscles are concerned, to sarcopenia which is defined by a reduction in mass, force and functionality. At the same time, fat mass increases. Actually, the intrinsic relationship between muscle and bone is described in the Mechanostat theory from Frost, which is based on the principle that any change in the maximum muscle force modulates bone size, weight, and strength. Thus the bone mineral content /muscle area ratio would be an excellent index to evaluate the functionality of the muscle-bone unit. Due to this metabolic interdependence, to such tissue, cellular and molecular cross-talks, nutritional strategies must target the three tissues simultaneously (bone, muscle and adipose tissues). They should therefore not be focused only on the calcium/vitamin D couple for bone and proteins for the muscle. Besides these constitutive nutrients, our diet actually provides a wide variety of interesting molecules for the skeleton, muscles and to manage the adipose tissue, to preserve our health and avoid any "dysmobility syndrome
L’alimentation de la personne âgée est inscrite au premier rang des préoccupations des pouvoirs publics car c'est un déterminant majeur de la qualité du vieillessement. A l'évidence, les stratégies thérapeutiques classiques de prise en charge des pathologies chroniques liées à l’âge, qu'elles soient curatives ou palliatives, sont insuffisantes. La mise en place d'une prévention et d'un accompagnement nutritionnel du vieillissement et de ses conséquences est une urgence sociale et économique pour améliorer la qualité de vie des séniors en les aidant à préserver leur autonomie et une intégration sociale satisfaisante. De plus, dans le cadre d’une approche multimodale de la santé, une prise en compte holistique des problématiques posées par le vieillissement est indispensable. En effet, au niveau de l’organisme, la mise en place d’un contexte pathologique avec l'âge est corrélée à des dérégulations des métabolismes protéique, lipidique, glucidique et phospho-calcique, à l'origine de dysfonctionnements de l’appareil locomoteur particulièrement invalidants. Ceci accélère considérablement l’entrée en dépendance des séniors, voire engendre une surmortalité (>25%). Ces troubles sont caractérisés par une déminéralisation du squelette (ostéopénie) et une altération de l’architecture trabéculaire qui engendrent une fragilité à l’origine de l’ostéoporose et, au niveau du muscle, par une sarcopénie définie par une réduction de la masse, de la force et de la fonctionalité musculaire. En parallèle, la masse grasse augmente. La relation intrinsèque existant entre le muscle et l'os est décrite dans la théorie du mécanostat de Frost qui repose sur le principe selon lequel toute modification de la force musculaire maximale en réponse à une mise en charge croissante influence la masse, les dimensions et la résistance osseuse. Ainsi le ratio "contenu minéral osseux/surface musculaire serait un excellent indice d'évaluation de l'unité fonctionnelle muscle-os. Du fait de cette interdépendance métabolique et des dialogues inter-tissulaires (voire cellulaires et moléculaires), les stratégies de prise en charge nutritionnelle doivent donc cibler simultanément les trois tissus (osseux, musculaire et adipeux). Elles ne doivent donc plus être exclusivement centrées sur le couple calcium/ vitamine D pour le squelette et les protéines pour le muscle. Outre ces élements constitutifs, notre alimentation effectivement fournit un panel varié de molécules intéressantes pour le squelette, les muscles et la gestion du tissu adipeux, de façon à préserver notre capital santé et éviter le "syndrome de dysmobilité".
Fichier principal
Vignette du fichier
2013_Coxam_Innovations Agonomiques.pdf (547.37 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Licence : CC BY NC ND - Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Dates and versions

hal-04526699 , version 1 (29-03-2024)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Véronique Coxam, Marie-Jeanne Davicco, Yohann Wittrant. Santé de l'appareil locomoteur : Mécanismes globaux musculo-squelettiques, effets des nutriments. Innovations Agronomiques, 2013, 33, pp.15-24. ⟨10.17180/m4pz-1p30⟩. ⟨hal-04526699⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More