What do vegetable farmers expect from climate services to adapt to climate change by 2060? A case study from the Parisian region - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Climate services Year : 2024

What do vegetable farmers expect from climate services to adapt to climate change by 2060? A case study from the Parisian region

Quels sont les attentes/besoins des maraîchers et producteurs de légumes en matière de services climatiques pour s'adapter au à l'horizon 2060 ? Une étude de cas en région parisienne

Abstract

Climate services are an important tool providing information for many sectors to adapt to climate change. For agriculture, the impacts of climate change vary between regions and between crops, and farmers' needs for climate information are also determined by local context. The purpose of this paper is to identify the climate information needs of vegetable farmers, and to discuss these needs within the specific context of the Parisian region. Based on participatory workshops in three areas of the Parisian region, and using regional downscaled data from the French climate services, this study addresses the following question: what do vegetable farmers of a peri-urban area expect from climate services to adapt to climate change by 2060? Participatory workshops with agricultural expert allowed us to build a preliminary set of climate variables based on crops' vulnerability to high temperatures, mild temperature in winter, late frost, low relative air humidity, low precipitation, and climate extremes such as drought, heat waves and floods. Based on this set of variables climate projection on monthly, seasonal, and annual scales were provided to farmers for the near (2021–2040) and distant (2041–2060) future, as well as for past period (1990–2020) and discussed during 3 participatory workshops. Based on farmer’s feedbacks, we made a synthesis of climate information required by farmers which was validated and further discussed in a last round of workshops involving farmers and agricultural advisers. Three main findings emerge from this participatory study. Our first finding shows the need for both climate and non-climate information for vegetable farming adaptation. Specific needs include information on wind speed peaks and directions, soil moisture, climate analogous spaces (or sites), and urban planning regulations (constraining the possibility to build greenhouses or tunnels to adapt to climate change). Our second finding is that farmers expect from climate services to visualise a comprehensive climatic situation, that is, a whole conjunction of several inter-related variables, rather than precise and detailed variations of a single one. Seasonal and annual time scales seem to be the most relevant for farmers’ adaptation strategies (except for frost requiring more precise information). Our third finding is that these needs remain context-specific and depend on water access, the market demand (here Parisian), and the peri-urban location.
Les services climatiques constituent un outil important qui fournit des informations permettant à de nombreux secteurs de s'adapter au changement climatique. Pour l'agriculture, les impacts du changement climatique varient selon les régions et les cultures, et les besoins des agriculteurs en matière d'informations climatiques sont également influencés par le contexte local. L'objectif de cet article est d'identifier les besoins en informations climatiques des producteurs de légumes/maraîchers, et de discuter de ces besoins dans le contexte spécifique de la région parisienne. A l'aide d'ateliers participatifs dans trois zones de la région parisienne et de données de projections climatiques à fine échelle (portail du service climatique Français DRIAS2020), cette étude répond à la question suivante : qu'attendent les producteurs de légumes/maraîchers des services climatiques pour s'adapter au changement climatique d'ici 2060 ? Dans un premier temps, des ateliers participatifs avec des experts agricoles nous ont permis de construire un ensemble préliminaire de variables climatiques associées à la vulnérabilité des cultures aux températures élevées, aux températures douces en hiver, aux gelées tardives, à la faible humidité relative de l'air, aux faibles précipitations et aux extrêmes climatiques de la sécheresse, des vagues de chaleur et des inondations. Sur la base de cet ensemble préliminaire de variables, des projections climatiques à l'échelle mensuelle, saisonnière et annuelle ont, dans un deuxième temps, été fournies aux agriculteurs pour le futur proche (2021-2040) et lointain (2041-2060), ainsi que pour la période passée (1990-2020) et ont été discutées au cours de trois ateliers participatifs. Une synthèse finale des informations climatiques requises par les agriculteurs a enfin été validée et discutée lors d'une dernière série d'ateliers impliquant des agriculteurs et des experts agricoles. Trois principaux résultats ressortent de cette étude participative. Le premier résultat montre des besoins en informations climatiques et non climatiques pour l'adaptation des agriculteurs. Les besoins spécifiques exprimés incluent des informations sur les pics et les directions de la vitesse du vent, l'humidité du sol, les espaces (ou sites) analogues climatiques, et les règlements d'urbanisme (limitant la possibilité de construire des serres ou des tunnels pour s'adapter au changement climatique). Le deuxième résultat indique que les agriculteurs espèrent que les services climatiques leur permettront de visualiser une "situation climatique" globale, e.g., une conjonction de variables interdépendantes, plutôt que des variations précises et détaillées d'une seule d'entre elles. Les échelles de temps saisonnières et annuelles semblent être les plus pertinentes pour les stratégies d'adaptation des agriculteurs (à l'exception du gel qui nécessite des informations plus précises). Notre troisième résultat soulève des déterminants des besoins exprimés. Ces derniers, pour le cas de la région francilienne, restent spécifiques au contexte régional et dépendent des modalités d'accès à l'eau (irrigation), de la demande du marché (ici parisien) et de la localisation péri urbaine des exploitations agricoles.
Fichier principal
Vignette du fichier
1-s2.0-S2405880724000293-main.pdf (4.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-04561579 , version 1 (05-05-2024)

Licence

Identifiers

Cite

Nabil Touili, Kevin Morel, Christine Aubry, Nathalie de Noblet-Ducoudré. What do vegetable farmers expect from climate services to adapt to climate change by 2060? A case study from the Parisian region. Climate services, 2024, 34, pp.100474. ⟨10.1016/j.cliser.2024.100474⟩. ⟨hal-04561579⟩
161 View
12 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More