Stabilité ou rupture des conventions dans le commerce équitable, une analyse par les organisations de producteurs. Le cas des coopératives de café du Costa Rica certifiées par le système FLO - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Theses Year : 2011

Stabilité ou rupture des conventions dans le commerce équitable, une analyse par les organisations de producteurs. Le cas des coopératives de café du Costa Rica certifiées par le système FLO

Abstract

Fair trade (FT) has known a strong growth since the 1990’s. In spite of its success, FT is the object of different criticisms, notably concerning its closeness with big companies and supermarket distribution. This proximity characterizes, for some people, a loss of the ethical values and an integration of capitalist values: the problem is that FT was built in reaction to these capitalist functioning. Literature is important concerning these tensions in the North, whereas in the South it is generally a matter of the impact of FT on producers. The purpose of this research is to analyze the tensions that can exist in the FT system in the South, with an entrance by the certified cooperatives. In the course of three series of inquiries about the coffee cooperatives certified by FLO in Costa Rica, we collected quantitative and qualitative data. Across the field of the Economie des conventions, we show that the certified cooperatives: (i) register in the different worlds with a strong difference concerning the worlds civic (collective) and (traditional) servant, (ii) have very differentiated effort conventions. These elements explain a heterogeneous commitment of cooperatives in FT: some people certify by carrying strong beliefs in a closer link between producers and consumers when others see a marketing opportunity. We finish our thesis by offering thinking elements about the moral contract passed as part of the IT between consumers and producers, and deeply questioning the future of FT.
Le commerce équitable (CE) a connu une forte croissance depuis les années 90. Malgré ce succès, le CE fait l’objet de différentes critiques, notamment concernant sa proximité avec les grands groupes agroalimentaires et la grande distribution. Ce rapprochement caractérise, pour certains, une perte des valeurs éthiques du CE qui intégrerait des valeurs capitalistes. Or, le CE s’est construit en réaction à ces valeurs capitalistes. La littérature est importante concernant ces tensions au Nord mais au Sud il est généralement question de l’impact du CE sur les producteurs. Nous proposons dans ce travail de nous interroger sur les tensions pouvant exister dans le système CE au Sud, avec une entrée par les coopératives certifiées. Au cours de trois séries d’enquêtes auprès des coopératives de café certifiées par FLO au Costa Rica, nous avons réunis des données quantitatives et qualitatives. A travers le champ de l’économie des conventions, nous montrons que les coopératives certifiées (i) s’inscrivent dans des mondes différents avec une forte disparité concernant les mondes civique (collectif) et domestique (traditionnel), (ii) présentent des conventions d’effort très différenciées. Ces éléments expliquent un engagement hétérogène des coopératives dans le commerce équitable : certaines se certifient en portant des croyances fortes sur un lien plus rapproché entre producteurs et consommateurs quand d’autres ne voient dans le CE qu’une opportunité marketing. Les valeurs marchandes sont cependant communes à toutes les coopératives. Nous achevons notre travail en proposant des éléments de réflexions quant au compromis qui semble s’être créé autour du monde marchand dans le système CE. Ce compromis remet en cause le contrat moral passé dans le cadre du CE entre consommateurs et producteurs et interroge fortement sur l’avenir du CE.
No file

Dates and versions

tel-02809277 , version 1 (06-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02809277 , version 1
  • PRODINRA : 48512

Cite

Myriam-Emilie Kessari. Stabilité ou rupture des conventions dans le commerce équitable, une analyse par les organisations de producteurs. Le cas des coopératives de café du Costa Rica certifiées par le système FLO. Sciences de l'Homme et Société. Institut National d'Etudes Supérieures Agronomiques de Montpellier, 2011. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-02809277⟩
23 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More