Le village de Lijia, aspects de l'économie paysanne en Chine - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Theses Year : 2000

Lijia village, aspects of peasant economy in China

Le village de Lijia, aspects de l'économie paysanne en Chine

Abstract

La "rationalité", dans l'économie paysanne, a longtemps été débattue. S'il est maintenant accepté que "les paysans sont rationnels dans leurs comportements économiques" (T. W. Schultz), les aspects "moraux", soulignés par J. Scott, ne sont pas pour autant à négliger, mais, contrairement aux thèses de cet auteur, ils ne s'opposent pas forcément à une "rationalité ouverte sur le calcul économique et le marché" (S. Popkin). La présente thèse s'inspire de ce débat. Fondée sur une année d'observations participatives dans un village de la Chine centrale, elle montre que les choix des agriculteurs sont complexes et diversifiés, dépendant des ressources familiales, des contraintes économiques, mais aussi d'autres facteurs propres à la société villageoise considérée. En particulier, les agriculteurs sont insérés dans des réseaux sociaux mobilisant relations de parenté et de voisinage. Ces réseaux entretenus dans des systèmes d'échanges, fournissent : sécurité pour les aléas de la vie quotidienne, solidarité dans le travail concrétisée par les pratiques d'entraide, et appuis financiers avec les crédits informels. Ils sont aussi la base structurante de la sociabilité villageoise, prenant en compte la qualité affective des relations interpersonnelles. Dans ce village rizicole, l'économie paysanne, faisant une large part à l'autoconsommation, n'est pas close pour autant avec les livraisons obligatoires à l'Etat et les ventes sur le marché. La pesanteur des charges paysannes envers l'Etat se double, dans les budgets familiaux, de l'importance des dépenses d'éducation pour les enfants et de celles pour l'entretien des réseaux sociaux. Ce dernier poste de dépenses, essentiel pour le maintien de la cohésion sociale et la bonne intégration de l'individu dans les réseaux locaux de solidarité, reflète une "éthique" particulière à la paysannerie chinoise, qui pourrait la distinguer à cet égard d'autres économies paysannes existant dans le monde.
No file

Dates and versions

tel-02843121 , version 1 (07-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02843121 , version 1
  • PRODINRA : 151079

Cite

Xiaojian Li. Le village de Lijia, aspects de l'économie paysanne en Chine. Sciences du Vivant [q-bio]. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2000. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-02843121⟩

Collections

INRA INRAE
12 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More