Manger et cuisiner ensemble pour « bien-vieillir » ? Quand l’action sociale donne corps aux recommandations officielles. - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Theses Year : 2019

Eating and cooking together to « aging well » ? When social action gives substance to the official recommendations.

Manger et cuisiner ensemble pour « bien-vieillir » ? Quand l’action sociale donne corps aux recommandations officielles.

Abstract

Actually, food sociability of the elderly is a major public health issue for the French public authorities. It is also relayed by a part of civil society, that contributes to give it substance. Indeed, since the beginning of the 2000s in France, there is a proliferation of local initiatives using shared food as a prevention lever to « successful aging ». The structures that carry them often show the same objectives: to fight against undernutrition, isolation and loneliness, which are « risks » generally associated to this population. The objective of this research is to analyze the implementation at the local level of the national recommendations regarding the food of elderly people living at home. It is based on the description and comparison of three structures each proposing a culinary workshop and an associated shared meal.This research leads to grasp logics of action of the different stakeholders (participants, professionals and volunteers, funders, etc.) as well as the social mechanisms at stake around cooking and eating together.
La sociabilité alimentaire des personnes âgées constitue aujourd'hui un enjeu de santé publique majeur, porté non seulement par les pouvoirs publics français mais aussi par une partie de la société civile qui contribue à lui donner corps. Depuis le début des années 2000 en effet, on assiste en France à une multiplication d'initiatives locales se servant de l'alimentation partagée comme levier de prévention pour « bien-vieillir ». Les structures porteuses affichent souvent les mêmes objectifs : lutter contre la dénutrition, l’isolement et la solitude ; autant de « risques » généralement associés à ce public. L'objectif de cette recherche est d'analyser la mise en application au niveau local des préconisations nationales en ce qui concerne l’alimentation des personnes âgées vivant à domicile. Elle s'appuie sur la description et la comparaison de trois structures proposant chacune un atelier culinaire et un repas partagé associé. Cette recherche amène à saisir les logiques d'action des différentes parties prenantes (participants, animateurs professionnels et bénévoles, financeurs, etc.) ainsi que les mécanismes sociaux en jeu autour du repas et de la cuisine en commun.
No file

Dates and versions

tel-03956471 , version 1 (25-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03956471 , version 1

Cite

Sonia Bouima. Manger et cuisiner ensemble pour « bien-vieillir » ? Quand l’action sociale donne corps aux recommandations officielles.. Sciences de l'Homme et Société. Université Paris - Saclay, 2019. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03956471⟩
52 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More