Actualiser une base de données agricole pour analyser les transformations récentes des systèmes de culture du territoire Seine-Normandie et contribuer à la modélisation STICS/MODCOU des transferts d'azote - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Actualiser une base de données agricole pour analyser les transformations récentes des systèmes de culture du territoire Seine-Normandie et contribuer à la modélisation STICS/MODCOU des transferts d'azote

Pascal Viennot
  • Function : Contributor
Nicolas Gallois

Abstract

L'état des lieux des masses d'eau sur le bassin Seine Normandie qui sera proposé à l'horizon 2015 nécessite l'évaluation de la qualité des eaux à travers l'utilisation d'outils de synthèse et de modélisation des transferts de nitrates. Principale utilisatrice des sols sur le bassin avec plus de 60% des surfaces, l'agriculture se positionne en secteur d'activité principal concerné tant sur la question des nitrates que sur la problématique des produits phytosanitaires. Les modèles d'impact des pratiques agricoles sur la qualité des ressources en eau doivent ainsi tenir compte de la diversité de ces pratiques, de leurs localisations au sein du bassin de leurs changements au cours du temps. Les dernières bases de données agricoles spatialisées conçues dans le cadre du PIREN-Seine, datant du milieu des années 2000, se révèlent insuffisantes pour décrire les usages des sols actuels par l'agriculture (systèmes de culture, modes de conduite des prairies), notamment face à l'évolution récente, parfois significative, de la réglementation (directive Nitrates, DCE) en termes de prévention des pollutions diffuses d'origine agricole (couverture des sols pendant la période hivernale...). L'actualisation de ces bases de données a été initiée d'une part pour analyser et comprendre les changements d'usages agricoles des sols du territoire Seine-Normandie, et d'autre part pour caractériser la diversité des pratiques culturales nécessaires à la mise en oeuvre du modèle de culture STICS. Elle donnera lieu à la création d'une nouvelle base de données (ARSeiNe : Base de Données Agricole Régionalisée sur le bassin Seine-Normandie) basée sur le traitement des données statistiques les plus récentes mises à disposition par le Ministère de l'agriculture (Recensement Agricole 2010, enquête "Teruti - Lucas " 2006 - 2010 sur l'utilisation des sols, enquêtes "pratiques culturales" 2006 et 2011), complétée à partir d'un protocole d'enquêtes à dires d'experts. Ces sources d'informations sont respectivement mobilisées pour décrire les assolements, les successions de cultures et les itinéraires techniques de conduite des cultures du bassin. Des premiers travaux, basés sur la définition de zones homogènes en termes d'occupation du sol issues des données du RA 2010 (construction de typologies par analyses multivariées d'entités géographiques différentes), ont visé à définir les nouveaux maillages spatiaux sur lesquels seront décrits et quantifiés les types de systèmes de culture dans la BDD ARSeiNe. La typologie à la maille communale a permis notamment de questionner le découpage du territoire en petites régions agricoles (PRA) datant de plus de 60 ans. Les premiers résultats obtenus montrent que le découpage des PRA reste globalement cohérent mais qu'il peut localement être remis en cause, notamment face à la progression de certaines grandes cultures au détriment des surfaces en herbes en périphérie du bassin. A partir des 164 petites régions agricoles présentes sur le territoire Seine-Normandie, 190 unités agricoles homogènes sont identifiées et caractérisées par leur assolement en 2010. Nous serons également amenés à créer un nouveau zonage pour caractériser les itinéraires techniques des principales cultures du bassin. En effet, pour obtenir un échantillon représentatif de parcelles enquêtées (à partir de l'échantillonnage de l'enquête "pratiques culturales" 2011) permettant de décrire les principaux itinéraires techniques, il sera nécessaire de travailler à l'échelle de "grandes régions agricoles - GRA" définies à partir de l'agrégation de ces 190 unités agricoles homogènes sur des critères d'homogénéité et de contiguïté. Nous estimons ainsi à une quarantaine le nombre de GRA qui permettront de décrire les principaux itinéraires techniques sur le territoire Seine-Normandie. L'exemple de la Beauce sera pris pour illustrer les premiers éléments de description des successions de cultures et de leurs itinéraires techniques associés depuis 2006.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014_Puech_BDDAgricoles_PIREN_SEINE_1.pdf (2.58 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02740044 , version 1 (02-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02740044 , version 1
  • PRODINRA : 305196

Cite

Thomas Puech, Céline Schott, Catherine C. Mignolet, Pascal Viennot, Nicolas Gallois. Actualiser une base de données agricole pour analyser les transformations récentes des systèmes de culture du territoire Seine-Normandie et contribuer à la modélisation STICS/MODCOU des transferts d'azote. Colloque 2014 du PIREN-SEINE, Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 (UPMC). Paris, FRA., 2014, Paris, France. 68 p. ⟨hal-02740044⟩
83 View
18 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More