Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Long-run study of residential water consumption

Résumé : L'estimation de modèles dynamiques et la mesure d'effets de long terme est rare dans les études sur la demande en eau potable. Les auteurs montrent qu'un modèle dynamique de demande peut être dérivé d'un programme d'optimisation structurelle résolu par les municipalités. Ce modèle non linéaire est estimé sur un échantillon de communes françaises. Les auteurs montrent qu'il est asymptotiquement équivalent à un modèle dynamique de panel linéaire dans les paramètres. Ce dernier contient une structure d'erreur originale représentant une forme d'hétérogénéité flexible, incluant à la fois l'effet idiosyncrasique habituel et un effet individuel affecté d'un paramètre temporel multiplicatif. Les estimateurs des moments couramment utilisés dans les modèles de panel ne sont pas convergents dans ce cas particulier. Les auteurs proposent une nouvelle procédure d'estimation par la méthode des moments qui produit des estimateurs convergents et efficaces des élasticités prix de court et de long terme (respectivement -0,26 et -0,40).
Mots-clés : CONSOMMATION D'EAU
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02826041
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Sunday, June 7, 2020 - 12:17:19 AM
Last modification on : Thursday, June 10, 2021 - 3:46:09 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02826041, version 1
  • PRODINRA : 150349

Collections

Citation

Celine Nauges, A. Thomas. Long-run study of residential water consumption. Current issues in the economics of water resource management. Theory, applications and policies, Kluwer Academic Publishers, 2002, 1-4020-0542-3. ⟨hal-02826041⟩

Share

Metrics

Record views

5