Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Gestion, intérêts et limites des principales espèces fourragères utilisables dans les Antilles

Résumé : La prairie est la première ressource alimentaires des ruminants. Dans les Antilles, les surfaces en herbe offrent une gamme étendue de savanes. De nombreux travaux de l'INRA et du Cemagref ont permis d'identifier les principales espèces fourragères adaptées aux différentes conditions pédo-climatiques rencontrées dans les Antilles. Parmi celles-ci nous pouvons citer : Brachiaria decumbens et humidicola, Cynodon plectostachius, Dichanthium spp, Digitaria decumbens, Panicum maximum, Cultures d'affourragement (Pennisetum purpureum et Tripsacum laxum, Légumineuses (Gliricidia sepium, Cajanus cajan et Desmodium heterocarpum. L'objet de ce document est de présenter, pour chacune des espèces citées préalablement, les informations nécessaires à sa culture : caractéristiques de la plante, conditions écologiques, techniques d'implantation et d'entretien, modes d'exploitation et valeurs alimentaires. Quelques informations concernant les principaux outils (semoir, planteuse de stolons, etc.) et leurs modalités d'utilisation dans le cadre des productions fourragères ont été ajoutées via une fiche supplémentaire spécifique.
Document type :
Reports
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02581759
Contributor : Migration Irstea Publications Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, May 14, 2020 - 9:19:33 PM
Last modification on : Friday, July 30, 2021 - 3:19:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02581759, version 1
  • IRSTEA : PUB00012111

Collections

Citation

M. Gayalin, François Leimbacher, F. Saudubray, Harry Archimède, M. Mahieu. Gestion, intérêts et limites des principales espèces fourragères utilisables dans les Antilles. irstea. 2003, pp.40. ⟨hal-02581759⟩

Share

Metrics

Record views

28