Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Poster

Aplicación del modelo hidrodinámico EOLE al embalse de Bimont (Francia)

Résumé : Les modèles mécanistes sont des représentations mathématiques d’un système basées sur la compréhension de son fonctionnement et des procès les plus importants qui y ont lieu. De quelque façon, on peut considérer ce type de modèles comme des laboratoires virtuels qu’on peut utiliser pour tester des hypothèses de travail. Concrètement, les modèles hydrodynamiques peuvent être utilisés pour incrémenter les connaissances en hydrodynamique, pour étudier le comportement de plans d’eau particuliers, pour analyser les conséquences de différentes options de design et/ou de gestion, etc. En plus, ces modèles sont utilisés comme la base de modèles écologiques ou de qualité de l’eau. Le modèle de lac EOLE est un modèle thermo-hydro-dynamique en 1-D qui a été développé par le département de R&D d’EDF pour améliorer la gestion des barrages du groupe. À partir de données morphométriques du barrage, des débits d’entrée et sortie et de données météorologiques, le modèle permet de simuler l’évolution temporelle de la distribution verticale de la température dans un lac ou barrage. Unes des questions le plus pressantes actuellement dans la gestion de lacs et barrages est la prédiction des effets du changement climatique de façon à pouvoir déterminer les actions d’adaptation et atténuation les plus appropriées. Mais pour ça, il faut d’abord assurer que les modèles utilisés pour analyser les effets des changements climatiques sont capables de prédire les variables d’intérêt avec un suffisant niveau de précision pour de longues périodes de temps et que la qualité des simulations n’est pas très sensible aux conditions particulières de calage du modèle. Dans ce travail, on analyse la performance du modèle EOLE en la simulation de la température de l’eau du barrage de Bimont (Dept. de Bouches du Rhône, France) dans deux périodes différents 2009-2014 et 1999-2014. Dans la première période, d’une longueur d’à peu près 5 ans, on dispose de profils mensuels de la température de l’eau du barrage. Les données de la période 2009-2011 ont été utilisées pour caler le modèle, tandis que les données de la période 2011-2014 ont été utilisées pour une première validation des prédictions du modèle. Pour la période 1999-2014 on a estimé la température superficielle de du barrage de Bimont à partir d’images infrarouge captées par les satellites Landsat 5 et Landsat 7. Ces données ont été utilisées pour caractériser la performance à long terme d’EOLE en la prédiction de la température de surface du plan d’eau.
Mots-clés : EOLE BIMONT BARRAGE
Type de document :
Poster
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02601917
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : samedi 16 mai 2020 - 07:06:45
Dernière modification le : vendredi 10 juillet 2020 - 10:14:07

Identifiants

  • HAL Id : hal-02601917, version 1
  • IRSTEA : PUB00045329

Collections

Citation

J. Prats, P.A. Danis, M. Gant, M.J. Salençon. Aplicación del modelo hidrodinámico EOLE al embalse de Bimont (Francia). IV Jornadas de Ingeniería del Agua, Oct 2015, Córdoba, España. pp.1, 2015. ⟨hal-02601917⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

7