Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Impact de l'obésité et du diabète maternels sur la fonction placentaire

Résumé : Situé à l’interface fœto-maternelle, le placenta exerce des fonctions d’échanges, endocrines et immunitaires qui influencent le développement fœtal. En contact direct avec l’environnement maternel, cet organe est sensible aux désordres métaboliques comme la surnutrition, l’obésité ou le diabète. L’altération des paramètres sanguins associée à ces conditions affecte l’histologie, la vascularisation et les transferts des nutriments placentaires et induit, en fonction du trouble métabolique, une inflammation locale ou une hypoxie. Ces modifications placentaires perturbent le développement et la croissance fœtale, ce qui augmente le risque de pathologies à l’âge adulte chez la descendance. Le placenta est donc un acteur incontournable de la programmation fœtale.
Mots-clés : obésité diabète placenta
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02631017
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : mercredi 27 mai 2020 - 07:02:44
Dernière modification le : lundi 27 juillet 2020 - 15:16:03

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Anne Gabory, Pascale Chavatte Palmer, Anne Vambergue, Anne Tarrade. Impact de l'obésité et du diabète maternels sur la fonction placentaire. médecine/sciences, EDP Sciences, 2016, 32 (1), pp.66-73. ⟨10.1051/medsci/20163201011⟩. ⟨hal-02631017⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6